Baruch Spinoza

Baruch Spinoza
Baruch Spinoza, ( - ) est un philosophe néerlandais. Sa pensée eut une influence majeure sur ses contemporains et reste aujourd'hui encore très importante.

" Nous sommes agités de multiples façons par les causes extérieures et, tels les flots agités par des vents contraires, nous sommes ballottés en tous sens, ignorants de notre avenir et de notre destin. "

Éthique

" Tout homme libre doit s'activer à rendre libre la vie des autres. "

" L'impuissance de l'homme à gouverner et à contenir ses sentiments, je l'appelle servitude. "

L'Ethique

" Les hommes ont conscience de leurs désirs mais non des causes qui les déterminent à désirer. "

" Les hommes se croient libres pour cette seule cause qu'ils sont conscients de leurs actions et ignorants des causes par où ils sont déterminés. "

" Le désir est l'appétit accompagné de la conscience de lui-même. "

" Il est nécessaire de ne pas nous affranchir tout à fait de l'amour, parce que, à cause de notre faiblesse, nous ne pourrions exister sans la jouissance de quelque bien auquel nous sommes unis et par lequel nous sommes fortifiés. "

Éthique

" Plus nous nous efforçons de vivre sous la conduite de la raison, plus nous faisons effort pour nous rendre moins dépendant de l'espoir. "

Ethique

" Seul l'amour est infini, c'est-à-dire que plus il s'accroît, plus nous sommes parfaits. "

Court Traité

" L'amour consiste à jouir d'une chose et à s'unir à elle. "

Court Traité

" La peur ne peut se passer de l'espoir et l'espoir de la peur. "

" Pour l'intellect et la vertu, chaque nation est égale à toutes les autres, et Dieu n'a pas choisi un peuple plutôt qu'un autre. "

" Nous nous croyons libres que parce que nous ignorons les causes qui nous font agir. "

" L'amour est la joie accompagnée de l'idée d'une cause extérieure. "

Éthique

" Cette liberté humaine que tous se vantent de posséder consiste en cela seul que les hommes ont conscience de leurs appétits et ignorent les causes qui les déterminent. "

" De même que la lumière fait paraître elle-même et les ténèbres, de même la vérité est sa propre norme et celle du faux. "