Charles de Gaulle

Charles de Gaulle
Charles de Gaulle ( - ) est un général et homme d'État français. Après son départ à Londres, il est le chef de la France libre qui résiste face au Régime de Vichy, à l'occupation allemande et italienne de la France pendant la Seconde Guerre mondiale. Président du GPRF de 1944 à 1946, dernier président du Conseil de 1958 à 1959, il est l'instigateur de la fondation de la Cinquième République, dont il est le premier président, de 1959 à 1969.

" La démocratie, c'est le gouvernement du peuple exerçant la souveraineté sans entrave. "

" Le caractère, c'est d'abord de négliger d'être outragé ou abandonné par les siens. "

" C'est parce que nous ne sommes plus une grande puissance qu'il nous faut une grande politique. "

" La grandeur est un chemin vers quelque chose qu'on ne connaît pas. "

" Vieille France, accablée d'Histoire, meurtrie de guerres et de révolutions, allant et venant sans relâche de la grandeur au déclin, mais redressée, de siècle en siècle, par le génie du renouveau. "

Mémoires de guerre

" La chose la plus difficile est de n'attribuer aucune importance aux choses qui n'ont aucune importance. "

" La difficulté attire l'homme de caractère, car c'est en l'étreignant qu'il se réalise lui-même. "

" La fin de l'espoir est le commencement de la mort. "

" Prenez invariablement la position la plus élevée, c'est généralement la moins encombrée. "

" Le talent est un titre de responsabilité. "

" Le Chef doit viser haut, voir grand, juger large, tranchant ainsi sur le commun qui se débat dans d'étroites lisières. "

" La vie n'est pas le travail : travailler sans cesse rend fou. "

" Il est vrai que, parfois, les militaires s'exagérant l'impuissance relative de l'intelligence, négligent de s'en servir. "

Le Fil de l'épée

" Si l'intelligence ne suffit point à l'action, il va de soi qu'elle y prend part. "

Le Fil de l'épée

" La véritable école du Commandement est la culture générale. "

Vers l'armée de métier

" On ne fait rien de grand sans de grands hommes, et ceux-ci le sont pour l'avoir voulu. "

Vers l'armée de métier