Jean d’Ormesson

Jean d'Ormesson
Jean Bruno Wladimir François-de-Paule Le Fèvre d’Ormesson (né le ), est romancier et chroniqueur français, membre de l’Académie française (Crédit photo : Georges Seguin).

" Le livre une fois fait est autant le livre de l'auteur que le livre des lecteurs. "

La Grande Librairie, 6 oct. 2016

" De tous les divertissements, l'amour est le plus proche de la philosophie. "

La Grande Librairie, 6 oct. 2016

" Il y quelque chose de plus fort que la mort, c'est la présence des absents dans le monde des vivants. "

" Nous sommes la proie depuis toujours de deux tentations symétriques et funestes : l'angélisme et le désespoir. Au-delà d'un optimisme et d'un pessimisme également sans fondement, la vie a toujours été et sera toujours une souffrance - et elle est un miracle : elle est une fête en larmes. "

Vie

" La vie, comme l'univers, a une structure mathématique. S'il y a une clé du tout, elle n'est faite que de nombres. Les nombres sont le chiffre de Dieu. "

C'était bien - Ed. Gallimard

" La science est un grimpeur qui, au faîte de chaque pic, découvre toujours d'autres sommets qui lui dérobent l'horizon. "

C'était bien - Ed. Gallimard

" Le savoir avance de plus en plus vite vers une question ultime qui recule plus vite encore. C'est une course éblouissante et perdue d'avance, une guerre toute faite de victoires qui s'achève en défaite et en aveu d'impuissance. "

C'était bien - Ed. Gallimard

" La science est de la famille des traîtres : elle appartient de naissance au camp de l'espérance et il lui arrive de basculer dans le camp de l'horreur. "

C'était bien - Ed. Gallimard

" Le seul prix du succès est dans le refus de l'échec. "

C'était bien - Ed. Gallimard

" [...] tant qu'il y aura des hommes, ils aspireront à autre chose. Autre chose que ce qu'ils ont déjà, autre chose que la vie tout court. Ils ne vivent, chacun le sait et l'éprouve, que de rêves et d'espoir. Ils n'ont pas fini de rêver. "

C'était bien - Ed. Gallimard

" S'imaginer que le bonheur est à jamais derrière nous, soutenir que le progrès est une illusion, voir l'avenir comme une menace constitue un des signes les plus sûrs de la sénilité. "

C'était bien - Ed. Gallimard

" Nous sommes la proie depuis toujours de deux tentations symétriques et funestes : l'angélisme et le désespoir. Au-delà d'un optimisme et d'un pessimisme également sans fondement, la vie a toujours été et sera toujours une souffrance - et elle est un miracle : elle est une fête en larmes. "

C'était bien - Ed. Gallimard

Vie

" La littérature ne consiste pas à broder autour d'observations, mais à inventer avec des souvenirs. "

C'était bien - Ed. Gallimard

" Le temps est insaisissable jusqu'à l'inexistence. Et il est la chose au monde dont on peut le moins douter. "

C'était bien - Ed. Gallimard

" Hors du temps, il n'y a rien. Il y a l'éternité et il y a le néant. Les enfants qui ne sont pas nés ne sont pas entrés dans le temps. Les morts en sont sortis. S'il y a un Dieu, il est hors du temps. S'il y a quelque chose hors du temps, qui ne soit pas le néant éternel, nous l'appelons Dieu. "

C'était bien - Ed. Gallimard

" L'univers est une machine à créer du passé à partir de l'avenir. La mission de l'avenir est de se changer en passé. Entre l'avenir et le passé flotte un truc stupéfiant que nous appelons le présent. "

C'était bien - Ed. Gallimard