Joseph Joubert

photo non disponible
Joseph Joubert ( - ) est un moraliste et essayiste français. De son vivant, Joubert ne publia jamais rien, mais il écrivit de nombreuses lettres, ainsi que des notes et des journaux où il reportait ses réflexions sur la nature de l'homme, sur la littérature, et sur d'autres sujets, dans un style poignant, volontiers aphoristique.

" Un grand livre est un livre où l'on peut mettre beaucoup de choses. "

Pensées

" En morale, pour atteindre le milieu, il faut aspirer au faîte. "

Pensées

" Le mal est le fumier du bien. "

Pensées

Mal

" La liberté est un tyran qui est gouverné par ses caprices. "

Pensées

" Le ciel punit souvent les fautes des gens de bien dans leur mémoire, en la livrant à la calomnie. "

Pensées

" C'est l'enfance qui fait la vie, et surtout la vieillesse. "

Pensées

" C'est la force et le droit qui règlent toutes choses dans le monde ; la force en attendant le droit. "

Pensées

" On aime à faire soi-même ses bonnes actions. "

Pensées

" La littérature des peuples commence par les fables et finit par les romans. "

Pensées

" L'homme est un livre dont on n'a fait encore que le titre. "

Pensées

" La grâce est le vêtement naturel de la beauté. "

Pensées

" Ce qu'il y a de pire dans l'erreur, ce n'est pas ce qu'elle a de faux, mais ce qu'elle a de volontaire, d'aveugle et de passionné. "

Pensées

" Tenez votre esprit au-dessus de vos pensées, et vos pensées au-dessus de vos expressions. "

Pensées

" Pour bien écrire, il faut une facilité naturelle et une difficulté acquise. "

Pensées

" Il arrive qu'on nous aime plus pour nos défauts que pour nos qualités. "

Pensées

" L'amitié est une plante qui doit résister aux sécheresses. "

Pensées