Karl Marx

Katl Marx
Karl Marx ( - ) est un philosophe, économiste et sociologue allemand, célèbre pour sa critique du capitalisme. L'ensemble des courants de pensées inspirés de ses travaux est désigné sous le nom de marxisme. Il a eu une grande influence sur le développement ultérieur de la sociologie.

" La religion est l'opium du peuple. "

Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel

" Ce n'est pas la conscience qui détermine la vie, mais la vie qui détermine la conscience. "

" L'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire des luttes de classes. "

" De chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins ! "

Critique du programme de Gotha

" Les prolétaires n'ont rien à perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner. "

" En acquérant de nouvelles forces productives, les hommes changent leur mode de production, et en changeant le mode de production, la manière de gagner leur vie, ils changent tous leurs rapports sociaux. Le moulin à bras vous donnera la société avec le suzerain; le moulin à vapeur, la société avec le capitalisme industriel. "

Misère de la philosophie

" L'humanité ne se pose jamais que les problèmes qu'elle peut résoudre, car, à regarder de plus près, il se trouvera toujours que le problème lui-même ne se présente que lorsque les conditions matérielles pour le résoudre existent ou du moins sont en voie de devenir. "

Contribution à la critique de l'économie politique

" Le domaine de la liberté commence seulement là où cesse le travail qui est déterminé par la nécessité et la finalité extérieure ; d'après sa nature, ce domaine se situe donc au delà de la sphère de la production à proprement parler matérielle. "

Le Capital

" Sous sa forme-machine le moyen de travail devient immédiatement le concurrent du travailleur. Le rendement du capital est dès lors en raison directe du nombre d'ouvriers dont la machine anéantit les conditions d'existence. Le système de la production capitaliste repose en général sur ce que le travailleur vend sa force comme marchandise. La division du travail réduit cette force à l'aptitude de détail à manier un outil fragmentaire. Donc, dès que le maniement de l'outil échoit à la machine, la valeur d'échange de la force de travail s'évanouit en même temps que sa valeur d'usage. "

Le Capital

" [...] Dans l'agriculture moderne, de même que dans l'industrie des villes, l'accroissement de productivité et le rendement supérieur du travail s'achètent au prix de la destruction et du tarissement de la force de travail. En outre, chaque progrès de l'agriculture capitaliste est un progrès non seulement dans l'art d'exploiter le travailleur, mais encore dans l'art de dépouiller le sol ; chaque progrès dans l'art d'accroître sa fertilité pour un temps, un progrès dans la ruine de ses sources durables de fertilité. "

Le Capital

" Le capital est du travail mort, qui ne s'anime qu'en suçant tel un vampire du travail vivant, et qui est d'autant plus vivant qu'il en suce davantage. "

Le Capital