Marcel Jouhandeau

photo non disponible
Marcel Jouhandeau ( - ) est un écrivain français, connu également sous son pseudonyme Marcel Jouand.

" Tout bon livre est un attentat. "

" Si je perdais ma bibliothèque, j'aurais toujours le métro et l'autobus. Un billet le matin, un billet le soir et je lirais les visages. "

" Savoir aimer, c'est ne pas aimer. Aimer, c'est ne pas savoir. "

" À force de déception, on finit toujours par n'aimer que soi. "

" C'est parce qu'on s'imagine tous les pas qu'on devra faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un. "

" Mieux vaut aimer dans les enfers que d'être sans amour dans le paradis. "

" Quelle réussite, si avant la fin de sa vie on ressemble, même de loin, à ce que l'on a toujours voulu être. "

" Vivre, c'est naître sans cesse. "

Réflexions sur la vieillesse et la mort, Ed Grasset & Fasquelle

Vie

" La modestie n'est qu'une sorte de pudeur de l'orgueil. "

" Pour supporter sa propre histoire, chacun y ajoute un peu de légende. "

" Aimer, c'est n'avoir plus droit au soleil de tout le monde. On a le sien. "

" Un jour vient où vous manque une seule chose et ce n'est pas l'objet de votre désir, c'est le désir. "

" La sincérité absolue ne peut conduire qu'à l'immobilité ou à la folie. "

" Le bonheur, c'est tout de suite ou jamais. "