Montesquieu

Montesquieu
Charles-Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu, plus connu sous le nom de Montesquieu ( - ) est un moraliste et surtout un penseur politique, précurseur de la sociologie, philosophe et écrivain français des Lumières. Montesquieu est l'un des penseurs de l'organisation politique et sociale sur lesquels les sociétés modernes et politiquement "libérales" s'appuient.

" Une chose n'est pas juste parce qu'elle est la loi ; mais elle doit être loi parce qu'elle est juste. "

Cahiers

Loi

" L'attente est une chaîne qui lie nos plaisirs. "

Mes pensées

" Je suis persuadé que les anges ne méprisent pas tant les hommes que les hommes se méprisent les uns les autres. "

Mes pensées

" Un fond de modestie rapporte un gros intérêt. "

Mes pensées

" Ce n'est pas les médecins qui nous manquent, c'est la médecine. "

Mes pensées

" L'amitié est un contrat par lequel nous nous engageons à rendre de petits services à quelqu'un pour qu'il en rende de plus grands. "

" Lorsqu'on veut changer les mœurs et les manières, il ne faut pas les changer par les lois. "

De l'esprit des lois, XIX, 16

Loi

" La plupart des hommes sont plus capables de grandes actions que de bonnes. "

Mes pensées

" Les Français... enferment quelques fous dans une maison, pour persuader ceux qui sont dehors qu'ils ne le sont pas. "

Lettres persanes

" L'Europe est un État composé de plusieurs provinces. "

" Il faut avoir beaucoup étudié pour savoir peu. "

" Le mieux est le mortel ennemi du bien. "

Mes Pensées

" L'argent est très estimable lorsqu'on le méprise. "

Mes pensées

" Il faut changer de maximes d'État tous les vingt ans, parce que le monde change. "

Pensées

" Une religion qui offrirait des récompenses sûres dans l'autre vie verrait disparaître ses dévots à milliers. "

Pensées

" J'ai naturellement eu de l'amour pour le bien et l'honneur de ma patrie, et peu pour ce qu'on en appelle la gloire. "