Paul Verlaine

Paul Verlaine
Paul Marie Verlaine ( - ) est un poète français.

" Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations. Tenez, Judas, par exemple, il avait des amis irréprochables. "

" Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant, D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime, Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même, Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend. "

Poèmes saturniens

" Les sanglots longs, Des violons, De l'automne, Blessent mon cœur, D'une langueur, Monotone. "

Poèmes saturniens

" Et je m'en vais, Au vent mauvais, Qui m'emporte Deçà, delà Pareil à la Feuille morte. "

Poèmes saturniens

" Il pleure dans mon cœur, Comme il pleut sur la ville, Quelle est cette langueur, Qui pénètre mon cœur ? "

Romances sans paroles