Paulo Coelho

Paulo Coelho
Paulo Coelho (né le ) est un romancier brésilien. Crédit photo : Ricardo Stuckert, Agência Brasil. Pour aller plus loin : Site officiel de Paulo Coelho

" Il faut tenir la main de l'enfant qui est en vous. Pour lui, rien n'est impossible. "

" Certains attendent que le bonheur vienne frapper à leur porte. Moi je laisse la porte ouverte. "

" Attendre fait mal. Oublier fait mal. Mais ne pas savoir quelle décision prendre est la pire des souffrances. "

" Une erreur constamment répétée, ce n'est plus une erreur, c'est un choix. "

" L'intuition est au fond une immersion soudaine de l'âme dans le courant universelle de la vie. "

" Restez avec un amour qui vous donne des réponses et non des problèmes, de la sécurité et non de la peur, de la confiance et non des doutes. "

" C'est votre exemple qui change le monde, pas vos opinions. "

" Personne ne peut retourner en arrière, mais tout le monde peut aller de l'avant. Et demain, quand le soleil se lèvera, il suffira de se répéter : je vais regarder cette journée comme si c'était la première de ma vie. "

" Vivre, c'est changer. Voilà la leçon que les saisons nous enseignent. "

" Quand vous dites « oui » aux autres, assurez-vous que vous ne dites pas « non » à vous-même. "

" Il n'y pas de hasard dans les rencontres... [...] Les rencontres nous attendent mais parfois nous les empêchons d'avoir lieu... Si nous sommes désespérés et si nous n'avons plus rien à perdre, ou au contraire enthousiasmés par la vie, l'inconnu se manifeste et notre univers change. Les rencontres les plus importantes ont été préparées par les âmes bien avant que les corps ne se voient... "

" Quand on s'efforce de devenir meilleur, tout s'améliore aussi autour de soi. "

" Personne ne peut fuir son cœur. C'est pourquoi il vaut mieux écouter ce qu'il dit. "

" N'essaie pas d'être utile. Essaie d'être toi : cela suffit et cela fait toute la différence. "

Le Manuscrit retrouvé, Ed. Flammarion

" En fin de compte, [...] l'amour est une maladie dont personne ne veut se délivrer. Celui qui est atteint ne cherche pas à se rétablir, et celui qui souffre ne désire pas guérir. "

Le Zahir

" Il faut toujours savoir quand une étape arrive à son terme. Clore des cycles, fermer des portes, finir des chapitres - peu importe comment nous appelons cela, l'important est de laisser dans le passé les moments de la vie qui sont achevés. "

Le Zahir