Pierre-Joseph Proudhon

Pierre-Joseph Proudhon
Pierre-Joseph Proudhon ( - ) est un polémiste, journaliste, économiste, philosophe et sociologue français. Il fut le premier à se qualifier d'anarchiste.

" La révolution sera la réintégration du peuple dans la propriété de ses forces collectives. "

Théorie de la propriété

" Le suffrage universel est la contre-révolution. "

Idée générale de la révolution au 19ème siècle

" Nous avons exagéré le superflu. Nous n'avons plus le nécessaire. "

La Guerre et la Paix

" Nous ne voulons plus du gouvernement de l'homme par l'homme. Le socialisme est le contraire du gouvernementalisme. "

Manifeste électoral du peuple

" Rendre l'ouvrier copropriétaire de l'engin industriel et participant de ses bénéfices, au lieu de l'y enchaîner comme un esclave, qui oserait nier que telle ne soit la tendance du siècle ? "

Des réformes à opérer dans l'exploitation des chemins de fer

" Le travail des ouvriers a créé une valeur, or cette valeur est leur propriété. Mais ils ne l'ont ni vendue ni échangée ; et vous, capitaliste, vous ne l'avez point acquise. "

Qu'est-ce que la propriété ?

" L'homme n'est homme que par la société, laquelle, de son côté, ne se soutient que par l'équilibre des forces qui la composent. "

Qu'est-ce que la propriété ?

" La plus haute perfection de la société se trouve dans l'union de l'ordre et de l'anarchie. "

Qu'est-ce que la propriété ?

" Le capital, c'est du travail accumulé... Les vrais capitalistes, aux yeux de la science et du droit, sont donc les travailleurs. "

De la création de l'ordre dans l'humanité

" Ce ne serait pas la peine que la nature fasse de chaque individu un être différent pour que la société réduise l'humanité à n'être qu'un amas de semblables. "

" Périsse la patrie, et que l'humanité soit sauvée. "

" Le mariage est le sacrement de la Justice, le mystère vivant de l'harmonie universelle, la forme donnée par la nature même à la religion du genre humain. "

" Concurrence et profit : l'un est la guerre, l'autre le butin. "

" La Justice est [...] le respect, spontanément éprouvé et réciproquement garanti, de la dignité humaine en quelque personne et dans quelque circonstance qu'elle se trouve compromise et à quelque risque que nous expose sa défense. "

De la justice dans la révolution et dans l'Église

" Ce ne sont pas les hommes qui gouvernent les sociétés, ce sont les principes ; à défaut de principes, ce sont les situations. "

De la justice dans la révolution et dans l'Église

" La politique est la science de la liberté. "