Simone de Beauvoir

avatar-f
Simone de Beauvoir ( - ) est une philosophe et femme de lettres française. Compagne du philosophe Jean-Paul Sartre, elle a participé, dans les années 1970, au mouvement de libération des femmes.

" L'humanité est une suite discontinue d'hommes libres qu'isole irrémédiablement leur subjectivité. "

" Se vouloir libre, c'est aussi vouloir les autres libres. "

" Choisir la vie, c'est toujours choisir l'avenir. Sans cet élan qui nous porte en avant nous ne serions rien de plus qu'une moisissure à la surface de la terre. "

Vie

" L'humanité préfère à la vie des raisons de vivre. "

" Sans échec, pas de morale. "

Pour une morale de l’ambiguïté, éd. Gallimard

" Chacun expérimente sa propre conscience comme un absolu. Comment plusieurs absolus seraient-ils compatibles ? C'est aussi mystérieux que la naissance ou que la mort. C'est même un tel problème que toutes les philosophies s'y cassent les dents. "

L'Invitée, éd. Gallimard

" L'écrivain original, tant qu'il n'est pas mort, est toujours scandaleux. "

" Impossible de faire la lumière sur sa vie sans éclairer, ici ou là, celle des autres. "

" Exister c'est oser se jeter dans le monde. "

" La femme n'est victime d'aucune mystérieuse fatalité : il ne faut pas conclure que ses ovaires la condamnent à vivre éternellement à genoux. "

" Incapable de s'accomplir dans la solitude, l'homme dans ses rapports avec ses semblables est sans cesse en danger : sa vie est une entreprise difficile dont la réussite n'est jamais assurée. "

Le Deuxième Sexe - Ed. Gallimard

" Toute réussite déguise une abdication. "

" N'oubliez jamais qu'il suffira d'une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant. "

" La femme est vouée à l'immortalité parce que la morale consiste pour elle à incarner une inhumaine entité : la femme forte, la mère admirable, l'honnête femme etc. "

Le Deuxième Sexe - Ed. Gallimard

" Le secret du bonheur et le comble de l'art, c'est de vivre comme tout le monde, en n'étant comme personne. "

Mémoires d'une jeune fille rangée