Vincent Willem van Gogh ( - ) est un peintre et dessinateur néerlandais.
  • Crois-moi, quand on veut être actif, il ne faut pas craindre de faire certaines choses de travers, ne pas avoir peur de commettre quelques erreurs. Pour devenir meilleur, il ne suffit pas, comme la plupart le croient, de ne rien faire de mal. La passivité est un mensonge, [...]. On aboutit ainsi à la stagnation, à la médiocrité.
    Lettres à son frère Théo
  • Les principes ne sont bons que lorsqu'ils engendrent des actes ; je trouve bon de réfléchir et de se montrer consciencieux, parce que cela accroît l'activité d'un homme et fait un tout de ses divers actes.
    Lettres à son frère Théo
  • [...] n'oublions pas que les petites émotions sont les grands capitaines de nos vies et qu'à celles-ci nous obéissons sans le savoir.
    Lettres à son frère Théo
  • Je prête autant d'attention à l'homme qui produit l'oeuvre qu'à l'oeuvre elle-même.
  • Qu'est-ce que dessiner ? C'est l'action de se frayer un passage à travers un mur de fer invisible qui semble se trouver entre ce que l'on sent et ce que l'on peut.
    Lettres à son frère Théo
  • Il n'y a rien de plus artistique que d'aimer les gens.
  • Il faut commencer par éprouver ce qu'on veut exprimer.
  • La normalité est une route pavée : on y marche aisément mais les fleurs n'y poussent pas.
  • Le cœur de l'homme est comme la mer, il a ses tempêtes, il a ses marées et dans ses profondeurs il a aussi ses perles.
  • Souvent, il me semble que la nuit est encore plus richement colorée que le jour.
  • Je préfère mourir de passion que d'ennui.
  • Il est bon d'aimer autant que l'on peut, car c'est là que gît la vraie force, et celui qui aime beaucoup accomplit de grandes choses et en est capable, et ce qui se fait par amour est bien fait.
  • J'éprouve une passion irrésistible pour les livres et un besoin constant de cultiver mon esprit, d'étudier, qui m'est aussi vital que le pain.
  • Ayez plus d'espérance que de souvenirs ; ce qu'il y a eu de sérieux et de béni dans votre vie passée n'est pas perdu ; ne vous en occupez donc plus, vous le retrouverez ailleurs, mais avancez.
    Lettre à son frère Theo