Le Prix Interallié

Par Philippe Grassion le 14 avril 2021

Prix Interallié

Depuis 1930, le Prix Interallié est décerné tous les ans en automne. Uniquement honorifique, aucune récompense financière n’étant attribuée, ce prix était initialement attribué par des journalistes à un journaliste ayant publié un roman dans l’année. Cette règle est depuis longtemps abolie.

Historique du Prix Interallié

L’idée du prix vient d’un groupe de journalistes qui déjeunaient au Cercle de l’Union interalliée à Paris en attendant les délibérations du jury du prix Femina.

Composition du jury

Le jury est composé de journalistes ou écrivains. Il est d’usage que le dernier lauréat soit membre du jury l’année suivante. En 2020, le jury était constitué de :

  • Jean-Christophe Rufin
  • Karine Tuil
  • Gilles Martin-Chauffier
  • Philippe Tesson
  • Eric Neuhoff
  • Jean-Marie Rouart
  • Florian Zeller

Les lauréats du Prix Interallié depuis 1930

  • 2020 : Irène Frain pour Un crime sans importance, éd. du Seuil
  • 2019 : Karine Tuil pour Les Choses humaines, éd. Gallimard
  • 2018 : Thomas B. Reverdy pour L’Hiver du mécontentement, éd. Flammarion
  • 2017 : Jean-René Van der Plaetsen pour La Nostalgie de l’honneur, éd. Grasset
  • 2016 : Serge Joncour pour Repose-toi sur moi, éd. Flammarion
  • 2015 : Laurent Binet pour La Septième Fonction du langage, éd. Grasset
  • 2014 : Mathias Menegoz pour Karpathia, éd. P.O.L.
  • 2013 : Nelly Alard pour Moment d’un couple, éd. Gallimard
  • 2012 : Philippe Djian pour « Oh… », éd. Gallimard
  • 2011 : Morgan Sportes pour Tout, tout de suite, éd. Fayard
  • 2010 : Jean-Michel Olivier pour L’Amour nègre, éd. De Fallois
  • 2009 : Yannick Haenel pour Jan Karski, éd. Gallimard
  • 2008 : Serge Bramly pour Le premier principe – Le second principe, éd. J.C. Lattès
  • 2007 : Christophe Ono-Dit-Biot pour Birmane, éd. Plon
  • 2006 : Michel Schneider pour Marilyn, dernières séances, éd. Grasset
  • 2005 : Michel Houellebecq pour La Possibilité d’une île, éd. Fayard
  • 2004 : Florian Zeller pour La Fascination du pire, éd. Flammarion
  • 2003 : Frédéric Beigbeder pour Windows on the World, éd. Grasset
  • 2002 : Gonzague Saint-Bris pour Les Vieillards de Brighton, éd. Grasset
  • 2001 : Stéphane Denis pour Sisters, éd. Fayard
  • 2000 : Patrick Poivre d’Arvor pour L’Irrésolu, éd. Albin Michel
  • 1999 : Jean-Christophe Rufin pour Les Causes perdues, éd. Gallimard
  • 1998 : Gilles Martin-Chauffier pour Les Corrompus, éd. Grasset
  • 1997 : Éric Neuhoff pour La Petite Française, éd. Albin Michel
  • 1996 : Eduardo Manet pour Rhapsodie cubaine, éd. Grasset
  • 1995 : Franz-Olivier Giesbert pour La Souille, éd. Grasset
  • 1994 : Marc Trillard pour Eldorado 51, éd. Phébus
  • 1993 : Jean-Pierre Dufreigne pour Le Dernier Amour d’Aramis ou les Vrais Mémoires du chevalier René d’Herblay, éd. Grasset
  • 1992 : Dominique Bona pour Malika, éd. Mercure de France
  • 1991 : Sébastien Japrisot pour Un long dimanche de fiançailles, éd. Denoël
  • 1990 : Bayon pour Les Animals, éd. Grasset
  • 1989 : Alain Gerber pour Le Verger du diable, éd. Grasset
  • 1988 : Bernard-Henri Lévy pour Les Derniers Jours de Charles Baudelaire, éd. Grasset
  • 1987 : Raoul Mille pour Les Amants du paradis, éd. Grasset
  • 1986 : Philippe Labro pour L’Étudiant étranger, éd. Gallimard
  • 1985 : Serge Lentz pour Vladimir Roubaïev, éd. Robert Laffont
  • 1984 : Michèle Perrein pour Les Cotonniers de Bassalane, éd. Grasset
  • 1983 : Jacques Duquesne pour Maria Vandamme, éd. Grasset
  • 1982 : Éric Ollivier pour L’Orphelin de mer… ou les Mémoires de monsieur Non, éd. Denoël
  • 1981 : Louis Nucera pour Chemin de la Lanterne, éd. Grasset
  • 1980 : Christine Arnothy pour Toutes les chances plus une, éd. Grasset
  • 1979 : François Cavanna pour Les Russkoffs, éd. Belfond
  • 1978 : Jean-Didier Wolfromm pour Diane Lanster, éd. Grasset
  • 1977 : Jean-Marie Rouart pour Les Feux du pouvoir, éd. Grasset
  • 1976 : Raphaële Billetdoux pour Prends garde à la douceur des choses, éd. du Seuil
  • 1975 : Voldemar Lestienne pour L’Amant de poche, éd. Grasset
  • 1974 : René Mauriès pour Le Cap de la Gitane, éd. Fayard
  • 1973 : Lucien Bodard pour Monsieur le Consul, éd. Grasset
  • 1972 : Georges Walter pour Des vols de Vanessa, éd. Grasset
  • 1971 : Pierre Rouanet pour Castell, éd. Grasset
  • 1970 : Michel Déon pour Les Poneys sauvages, éd. Gallimard
  • 1969 : Pierre Schoendoerffer pour L’Adieu au roi, éd. Grasset
  • 1968 : Christine de Rivoyre pour Le Petit Matin, éd. Grasset
  • 1967 : André Malraux pour L’espoir, éd. Gallimard
  • 1966 : Kléber Haedens pour L’été finit sous les tilleuls, éd. Grasset
  • 1965 : Alain Bosquet pour La Confession mexicaine, éd. Grasset
  • 1964 : René Fallet pour Paris au mois d’août, éd. Denoël
  • 1963 : Renée Massip pour La Bête quaternaire, éd. Gallimard
  • 1962 : Henri-François Rey pour Les Pianos mécaniques, éd. Robert Laffont
  • 1961 : Jean Ferniot pour L’Ombre portée, éd. Gallimard
  • 1960 :Jean Portelle pour Janitzia ou la Dernière qui aima d’amour, éd. Denoël
  • 1959 : Antoine Blondin pour Un singe en hiver, éd. La Table Ronde
  • 1958 : Bertrand Poirot-Delpech pour Le Grand Dadais, éd. Denoël
  • 1957 : Paul Guimard pour Rue du Havre, éd. Denoël
  • 1956 : Armand Lanoux pour Le Commandant Watrin, éd. Julliard
  • 1955 : Félicien Marceau pour Les Élans du cœur, éd. Gallimard
  • 1954 : Maurice Boissais pour Le Goût du péché, éd. Julliard
  • 1953 : Louis Chauvet pour L’Air sur la quatrième corde, éd. Flammarion
  • 1952 : Jean Dutourd pour Au bon beurre, éd. Gallimard
  • 1951 : Jacques Perret pour Bande à part, éd. Gallimard
  • 1950 : Georges Auclair pour Un amour allemand, éd. Gallimard
  • 1949 : Gilbert Sigaux pour Les Chiens enragés, éd. Julliard
  • 1948 : Henry Castillou pour Cortiz s’est révolté, éd. Fayard
  • 1947 : Pierre Daninos pour Les Carnets du Bon Dieu, éd. La Jeune Parque
  • 1946 : Jacques Nels pour Poussière du temps, éd. Le Bateau ivre
  • 1945 : Roger Vailland pour Drôle de jeu, éd. Corrêa
  • 1944 : non décerné
  • 1943 : non décerné
  • 1942 : non décerné
  • 1941 : non décerné
  • 1940 : non décerné
  • 1939 : Roger de Lafforest pour Les Figurants de la mort, éd. Grasset
  • 1938 : Paul Nizan pour La Conspiration, éd. Gallimard
  • 1937 : Romain Roussel pour La Vallée sans printemps, éd. Plon
  • 1936 : René Laporte pour Les Chasses de novembre, éd. Denoël
  • 1935 : Jacques Debû-Bridel pour Jeunes Ménages, éd. Gallimard
  • 1934 : Marc Bernard pour Anny, éd. Gallimard
  • 1933 : Robert Bourget-Pailleron pour L’Homme du Brésil, éd. Gallimard
  • 1932 : Simonne Ratel pour La Maison des Bories, éd. Plon
  • 1931 : Pierre Bost pour Le Scandale, éd. Gallimard
  • 1930 : André Malraux pour La Voie royale, éd. Grasset


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.