Proverbes persans

L’homme pressé refait deux fois la même chose.

Un savant banni est plus estimable qu’un ignorant entretenu.

La force de l’eau vient de la source.

Le plaisir de trouver vaut mieux que ce que l’on trouve.

N’ouvrez pas la porte que vous serez incapable de refermer.

La fortune vient à pas de tortue, et fuit comme une gazelle.

On peut nouer un fil rompu, mais il y aura un nœud au milieu.

Au champ de l’univers, tu cueilleras ce que tu sèmes.

Un peu de vin est une antidote contre la mort ; en grande quantité, il est le poison de la vie.

Vouloir donner de l’éducation à un homme indigne, c’est prétendre placer des noix sur une coupole.