Prix du Gouverneur général du Canada : romans et nouvelles de langue française

Prix du Gouverneur Général du Canada

Au Canada, l’un des prix littéraires le plus prestigieux est sans nul doute le Prix du Gouverneur Général : romans et nouvelles de langue française.

Décerné chaque année par le Gouverneur Général du Canada sur recommandation du Conseil des arts du Canada, il récompense les meilleures œuvres littéraires canadiennes de l’année en langue française et anglaise.

Sept catégories et 14 récompenses

Les prix littéraires du Gouverneur général se répartissent en sept catégories, en français et en anglais, les deux langues officielles du Canada, soit 14 récompenses au totale.

  • Romans et nouvelles de langue française
  • Romans et nouvelles de langue anglaise
  • Études et essais de langue française
  • Études et essais de langue anglaise
  • Poésie de langue française
  • Poésie de langue anglaise
  • Théâtre de langue française
  • Théâtre de langue anglaise
  • Traduction du français vers l’anglais
  • Traduction d l’anglais vers le français
  • Littérature jeunesse de langue française – texte
  • Littérature jeunesse de langue anglaise – texte
  • Littérature jeunesse de langue française – illustration
  • Littérature jeunesse de langue anglaise – illustration

Les lauréats du Prix du Gouverneur Général : romans et nouvelles de langue française

  • 2021 : Fanny Britt pour Faire les sucres
  • 2020 : Sophie Létourneau pour Chasse à l’homme
  • 2019 : Céline Huyghebaert pour Le drap blanc
  • 2018 : Karoline Georges pour De synthèse
  • 2017 : Christian Guay-Poliquin pour Le Poids de la neige
  • 2016 : Dominique Fortier pour Au péril de la mer
  • 2015 : Nicolas Dickner pour Six degrés de liberté
  • 2014 : Andrée A. Michaud pour Bondrée
  • 2013 : Stéphanie Pelletier pour Quand les guêpes se taisent
  • 2012 : France Daigle pour Pour sûr
  • 2011 : Perrine Leblanc pour L’Homme blanc
  • 2010 : Kim Thúy pour Ru
  • 2009 : Julie Mazzieri pour Le Discours sur la tombe de l’idiot
  • 2008 : Marie-Claire Blais pour Naissance de Rebecca à l’ère des tourments
  • 2007 : Sylvain Trudel pour La Mer de la Tranquillité
  • 2006 : Andrée Laberge pour La Rivière du loup
  • 2005 : Aki Shimazaki pour Hotaru
  • 2004 : Pascale Quiviger pour Le Cercle parfait
  • 2003 : Élise Turcotte pour La Maison étrangère
  • 2002 : Monique LaRue pour La Gloire de Cassiodore
  • 2001 : Andrée A. Michaud pour Le Ravissement
  • 2000 : Jean-Marc Dalpé pour Un vent se lève qui éparpille
  • 1999 : Lise Tremblay pour La Danse juive
  • 1998 : Christiane Frenette pour La Terre ferme
  • 1997 : Aude pour Cet imperceptible mouvement
  • 1996 : Marie-Claire Blais pour Soifs
  • 1995 : Nicole Houde pour Les Oiseaux de Saint-John Perse
  • 1994 : Robert Lalonde pour Le Petit Aigle à tête blanche
  • 1993 : Nancy Huston pour Cantique des plaines
  • 1992 : Anne Hébert pour L’Enfant chargé de songes
  • 1991 : André Brochu pour La Croix du Nord
  • 1990 : Gérald Tougas pour La Mauvaise Foi
  • 1989 : Louis Hamelin pour La Rage
  • 1988 : Jacques Folch-Ribas pour  Le Silence ou le Parfait Bonheur
  • 1987 : Gilles Archambault pour L’Obsédante obèse et Autres Agressions
  • 1986 : Yvon Rivard pour Les Silences du corbeau
  • 1985 : Fernand Ouellette pour Lucie ou un midi en novembre
  • 1984 : Jacques Brault pour Agonie
  • 1983 : Suzanne Jacob pour Laura Laur
  • 1982 : Roger Fournier pour Le Cercle des arènes
  • 1981 : Denys Chabot pour La Province lunaire
  • 1980 : Pierre Turgeon pour La Première Personne
  • 1979 : Marie-Claire Blais pour Le Sourd dans la ville
  • 1978 : Jacques Poulin pour Les Grandes Marées
  • 1977 : Gabrielle Roy pour Ces enfants de ma vie
  • 1976 : André Major pour Les Rescapés
  • 1975 : Anne Hébert pour Les Enfants du sabbat
  • 1974 : Victor-Lévy Beaulieu pour Don Quichotte de la démanche
  • 1973 : Réjean Ducharme pour L’Hiver de force
  • 1972 : Antonine Maillet pour Don l’Orignal
  • 1971 : Gérard Bessette pour Le Cycle
  • 1970 : Monique Bosco pour La Femme de Loth
  • 1969 : Louise Maheux-Forcier pour Une forêt pour Zoé
  • 1968 : Marie-Claire Blais pour Manuscrits de Pauline Archange et Hubert Aquin pour Trou de mémoire (refusé par l’auteur)
  • 1967 : Jacques Godbout pour Salut Galarneau
  • 1966 : Claire Martin pour La Joue droite
  • 1965 : Gérard Bessette pour L’Incubation
  • 1964 : Jean-Paul Pinsonneault pour Les Terres sèches
  • 1963 : non décerné
  • 1962 : Jacques Ferron pour Contes du pays incertain
  • 1961 :  Yves Thériault pour Ashini
  • 1960 : non décerné
  • 1959 : André Giroux pour Malgré tout, la joie

Partir au Canada à la rencontre de la littérature canadienne

Partir sur les traces de Nancy Huston à Calgary, sa ville de naissance, ou suivre Margaret Atwood à Ottawa où elle a vécu. Si vous préférez le Québec, vous mettrez peut-être vos pas dans ceux de Gilles Archambault. Ou de ceux de Dany Laferrière à Montréal. Dans la partie est du Québec, à La Malbaie, vous pourriez retrouver l’atmosphère dans laquelle a baignée Laure Conan, dans la seconde moitié du 19è siècle.

Voyager au Canada est très facile. Pour tous les ressortissants d’un pays européen, une simple AVE suffit. Il s’agit d’une formalité obligatoire mais facile et rapide à obtenir. Il suffit pour cela de faire une demande d’AVE Canada quelques jours avant votre départ. L’autorisation  de voyage est généralement accordée le jour même mais prévoyez un peu de marge, on ne sait jamais. L’AVE Canada est valable 5 ans et vous permet de faire autant de voyages au Canada que vous souhaitez pour des durées maximales de 6 mois consécutifs  dans le pays.

Si vous passez par Montréal, profitez-en pour découvrir quelques librairies emblématiques de la ville.

  • L’Euguélionne est une librairie engagée qui propose de la littérature féministe (romans, essais, jeunesse, poésie et BD), mais aussi LGBT.
  • Pour des ouvrages de fonds, des romans, des essais, rendez vous à la Librairie du Square. Vous y trouvez votre bonheur !
  • Si vous êtes fan de BD, courrez chez Drawn & Quarterly dans le quartier de Mile End.
  • Enfin, un lieu hybride, à la fois librairie, café et espace de coworking, Chez l’éditeur. Dégustez un café avec un croissant tout en lisant un livre et profitez d’un moment de bonheur !

À Québec, vous trouverez également plusieurs belles librairies.

  • La librairie Pantoute, une librairie indépendante depuis 1972 qui défend la littérature québécoise.
  • La bouquinerie 4 saisons propose des livres d’occasion en bel état. N’hésitez pas à demander conseil au propriétaire toujours prêt à vous renseigner.
  • Si vous recherchez des livres rares, visitez la librairie Nelligan. Vous y trouverez un large choix dans les domaines de la religion, de la littérature, de l’histoire, la géographie etc.

Comment faire votre demande d'AVE pour le Canada ?

Le plus simple est de faire votre demande d’AVE en ligne. Chaque voyageur, y compris les enfants mineurs, devra faire une demande individuelle. Le paiement s’effectue en ligne et vous recevez votre AVE Canada pour mail dans la journée. Préparez votre voyage en consultant les informations fournies par France Diplomatie, un services du Ministère des Affaires Étrangères.

Article sponsorisé par Electronic Visa Solutions B.V.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.