• Dans le blues, dans le jazz, l'obscurité est toujours déjà présente, tout comme le chagrin. La catastrophe est un éternel compagnon. Mais jamais vous ne laissez l'obscurité et le chagrin avoir le dernier mot. Jamais.
    Philosophie Magazine - n°64 novembre 2012
  • Le jazzman, le bluesman, comme figure démocratique, est défini par une tradition guidée par l'humilité et la créativité, il devrait en être de même pour l'intellectuel.
    Philosophie Magazine - n°64 novembre 2012
  • Le blues et le jazz ne sont pas seulement des styles musicaux, ce sont des voies ontologiques d'expression et de liberté.
    Philosophie Magazine - n°64 novembre 2012
  • Bach est le premier des jazzmen.
    La Boite à musique, France 2, 26 août 2010
  • [...] la musique de jazz, c'est une insouciance accélérée.
    Un certain sourire, éd. Julliard
  • Ceux qui aiment le jazz écrivent, Miles merci. Les autres, Mille mercis !
    Des maux de midi, éd. Lamiroy
  • Le jazz est un terme blanc pour parler des Noirs. Ma musique est de la musique classique noire.
  • Le Jazz n'est pas qu'une musique, c'est une façon de vivre, une façon d'être et de penser.
  • Le blues est facile à jouer, mais difficile à ressentir.
    Crosstown Traffic (1989)

Thèmes connexes