• On n'est moins ennemi de ceux qui nous haïssent que de ceux qui nous méprisent.
    Pensées
  • On finit toujours par mépriser ceux qui sont trop facilement de notre avis.
    Journal
  • On ne méprise bien que ce qu'on aime secrètement.
    Journal
  • Il n'y a que ceux qui sont méprisables qui craignent d'être méprisés.
    Maximes
  • Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher.
  • La plupart des mépris ne valent que des mépris.
  • J'ai eu, d'abord, en voyant la plupart des grands, une crainte puérile. Dès que j'ai eu fait connaissance, j'ai passé, presque sans milieu, jusqu'au mépris.
  • Je suis persuadé que les anges ne méprisent pas tant les hommes que les hommes se méprisent les uns les autres.
    Mes pensées
  • Ce qui est même méprisable n'est pas toujours à mépriser.
    Mémoires
  • Le mépris [...] est la maladie la plus dangereuse d'un État, et dont la contagion se répand le plus aisément et le plus promptement du chef vers les membres.
    Mémoires
  • L'impudent est celui qui supporte le mépris, pourvu qu'il fasse ses affaires.
  • Le mépris doit être le plus mystérieux de nos sentiments.
  • Ce n'est pas mépriser assez certaines gens que de dire tout haut qu'on les méprise. Le silence seul est le souverain mépris.
  • La raillerie naît d'un mépris content.
    Réflexions et Maximes
  • Ceux qui méprisent l'homme ne sont pas de grands hommes.
    Réflexions et Maximes
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • »