Citations de Jules Renard

Jules Renard
Pierre-Jules Renard, dit Jules Renard ( - ) est un écrivain français. Il devient membre de l'Académie Goncourt en octobre 1907, grâce à Octave Mirbeau, qui a dû menacer de démissionner pour assurer son succès.

" Le talent, c'est une question de quantité. le talent, ce n'est pas d'écrire une page, c'est d'en écrire trois cents. "

Journal

" Nous passons notre vie à causer de ce mystère : notre vie. "

Journal

Vie

" Il n'y a qu'aux riches qu'on se donne la peine de plaire. "

Journal

" La vieillesse, c'est quand on commence à se dire : « Jamais je ne me suis senti aussi jeune  » "

Journal

" Si je devais recommencer ma vie, je n'y voudrais rien changer ; seulement j'ouvrirais un peu plus grand les yeux. "

Journal

Vie

" La femme parle toujours de son âge et ne le dit jamais. "

Journal

" La franchise, est-ce bien une qualité ? Si oui, elle est à la portée de tout le monde ; mais peu de gens tendent la main vers elle. "

" Il y a des moments où tout réussit, mais il ne faut pas s'effrayer, ça passe. "

" La rêverie est le clair de lune de la pensée. "

Journal

" Entre le chien, et son maître, il n'y a que le saut d'une puce. "

" C'est l'homme que je suis qui me rend misanthrope. "

" Chaque fleur attire sa mouche. "

Journal

" Il faut, pour soutenir une conversation en société, savoir une foule de choses inutiles. "

Journal

" La sottise pousse sans qu'on ne l'arrose. "

" Il n'y a pas de paradis, mais il faut tâcher de mériter qu'il y en ait un. "

Journal

" La vieillesse arrive brusquement, comme la neige. Un matin au réveil, on s'aperçoit que tout est blanc. "

Journal