• "L'enfer, c'est les autres", écrivait Sartre. Je suis intimement convaincu du contraire. L'enfer, c'est soi-même coupé des autres.
    Mémoires d’un croyant, éd. Fayard
  • L'enfer, c'est la solitude de celui qui s'est voulu absurdement suffisant.
    Testament…, éd. Bayard/Centurion
  • Si la solitude existe, ce que j'ignore, on aurait bien le droit, à l'occasion, d'en rêver comme d'un paradis.
    L'envers et l'endroit
  • Il y a dans chaque cœur un coin de solitude que personne ne peut atteindre.
  • Solitude : c'est le même mot pour deux situations opposées, la solitude subie, la solitude désirée. La première est dramatique ; j'ai besoin des autres, et personne n'est là. Je suis comme un feu qui meurt étouffé, faute d'oxygène. La seconde est, à certains moments, nécessaire pour retrouver la cohérence de tous les matériaux qui se sont accumulés, pour renouer des fils, pour se préparer à de nouvelles rencontres. Cette solitude choisie peut être aussi, elle-même, l'occasion d'une rencontre : c'est tout le miracle de la lecture ; quel bonheur que d'entendre Montaigne nous faire des confidences !
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • Dans le silence, Dieu parle au cœur de l'homme, dans la solitude, l'homme parle au cœur de Dieu.
    Mémoires d'un médecin, Joseph Balsamo (1846)
  • Quand on est seul, la rêverie devient tristesse.
    Les aventures de quatre femmes (1847)
  • Rien ne ressemble tant au malheur que la solitude !
    Carmosine, I, 2 (1850)
  • Seul : Être en mauvaise compagnie.
    Dictionnaire du Diable
  • Celui qui ne sait vivre avec soi, comment saurait-il vivre avec autrui ? Celui qui ne sait habiter sa propre solitude, comment saurait-il traverser celles des autres ?
    L'amour, la solitude
  • La solitude, pour qui la vit sans mentir, me révèle mon néant, m'enseigne ma vanité, le vide en moi de ma présence.
    Le Mythe d'Icare, éd. PUF
  • Si vous craignez la solitude, ne vous mariez pas.
    Carnets de notes, éd. Calmann-Lévy
  • Ceux qui n'aiment pas la solitude n'aiment pas non plus la liberté. Parce que c'est seulement quand on est seuls qu'on est libres.
  • La solitude est le lot de tous les esprits supérieurs ; il leur arrivera parfois de s'en attrister, mais ils la choisiront toujours comme le moindre de deux maux.
  • La solitude offre à l'homme intellectuellement haut placé un double avantage : la premier de ne pas être avec les autres, le second d'être avec soi-même.
    Aphorismes sur les sagesses dans la vie
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • ...
  • 8
  • »