Citations de Abbé Pierre

Abbé Pierre
L'abbé Pierre, de son vrai nom Henri Grouès ( - ), est un prêtre catholique français, résistant puis député, fondateur du Mouvement Emmaüs, une association laïque de lutte contre l'exclusion.

" Vivre, c'est apprendre à aimer. "

" La maladie la plus constante et la plus mortelle, mais aussi la plus méconnue de toute société, est l'indifférence. "

" Le pouvoir est fait, non pour servir le pouvoir des heureux mais pour la délivrance de ceux qui souffrent injustement. "

" Gouverner, c'est d’abord loger son peuple. "

" La première règle avant d'agir consiste à se mettre à la place de l'autre. Nulle vraie recherche du bien commun ne sera possible hors de là. "

" C'est quand chacun de nous attend que l'autre commence qu'il ne se passe rien. "

" Les hommes politiques ne connaissent la misère que par les statistiques. On ne pleure pas devant les chiffres. "

" Avoir souffert rend tellement plus perméable à la souffrance des autres. "

" "L'enfer, c'est les autres", écrivait Sartre. Je suis intimement convaincu du contraire. L'enfer, c'est soi-même coupé des autres. "

" Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais il donne autant de lumière. "

" Le plus grand échec est de ne pas avoir le courage d'oser. "

" Plus j'avance en âge et plus je suis convaincu qu'il y a deux choses essentielles dans la vie à ne pas rater : aimer et mourir. "

Confessions, Ed. Albin Michel

" Il faut vivre les uns pour les autres et non pas les uns contre les autres. "

Confessions, Ed. Albin Michel

" Ce dont on a besoin lorsqu'on est dans la réalité dramatique de la vie, ce n'est pas d'admiration, c'est d'amitié, celle qu'ensemble on éprouve quand on a fait des choses belles et difficiles. "

Confessions, Ed. Albin Michel

" Il est impossible d'être heureux, seul ou à quelques-uns, sans les autres. "

Confessions, Ed. Albin Michel

" L'injustice, ce n'est pas l'inégalité, c'est le non partage. "

Confessions, Ed. Albin Michel