• Le partage, ce n'est pas de prendre 10 francs dans sa poche et de les donner à un pauvre qui en a plus besoin que vous. Le partage, c'est simplement être honnête. C'est peu demander, et c'est déjà beaucoup.
    Servir : Paroles de vie, éd. Presses du Châtelet
  • Ceux qui souffrent et partagent sont plus profondément humains que les égoïstes heureux.
    Carnets (Publié en 1953), éd. Gallimard
  • Je n'aime pas les sédentaires du cœur. Ceux-là qui n'échangent rien ne deviennent rien.
    Citadelle (posthume), éd. Gallimard
  • C'est une illusion dangereuse que de croire que l'on peut publier sans recevoir, écrire sans lire, parler sans écouter, produire sans se nourrir, donner de soi sans se refaire.
    Pensées, éd. Gallimard
  • Aucun de nous ne sait ce que nous savons tous, ensemble.
  • Il est doux de partager son bonheur avec des êtres chers.
    Ion (418 avant J.C.)
  • Si tu as une pomme, que j'ai une pomme, et que l'on échange nos pommes, nous aurons chacun une pomme. Mais si tu as une idée, que j'ai une idée et que l'on échange nos idées, nous aurons chacun deux idées.
  • Si l'on ne construit pas un monde de partage des richesses, c'est un monde de conflits multilatéraux qui nous attend.
    L'Express - 15 novembre 2001
  • Ce qui fait de nous des êtres humains, c'est le bonheur de partager. Celui qui ne sait pas partager est un infirme de ses émotions.
    Et si c'était vrai..., éd. Robert Laffont
  • Les plus belles découvertes cesseraient de me plaire si je devais les garder pour moi.
  • Celui qui apprend quelque chose de moi enrichit son savoir sans réduire le mien, tout comme celui qui allume sa chandelle à la mienne se donne de la lumière sans me plonger dans l'obscurité.
  • Lorsqu'un paysage ou une scène nous émeuvent, comme nous nous sentons privés que personne n'en partage avec nous l'expérience !
    Le Travail. Communion et excommunication, Ed. PUF
  • L'empathie, la compassion et la gratitude activent des aires spécifiques du cerveau. Elles rendent heureux. Donner à l'autre, vous relier, vous sentir dans le partage sont des éléments indispensables à votre épanouissement.
  • Le monde du partage devra remplacer le partage du monde.
  • Nous avons besoin les uns des autres. L'être humain n'est pas fait pour s'isoler, mais pour partager.