Citations de Nicolas Grimaldi

photo non disponible
Nicolas Grimaldi, né en 1933, est un philosophe français. Ancien professeur à la Sorbonne, il a consacré son œuvre à tenter d’élucider le statut de la conscience et la nature du temps.

" Le temps est [...] toujours décevant puisqu'il est l'ajournement de l'avenir ; et toujours enivrant puisqu'il est la promesse de l'avenir. Cette ambiguïté est celle du désir : à la fois espérance et insatisfaction, joie de conquérir et tristesse de posséder, promesse et désenchantement... "

Le Désir et le temps, éd. Vrin

" Comme le besoin et le désir, l'amour est la marque de notre incomplétude. Nous ne nous suffisons pas. "

" Non seulement il n'y a rien d'aussi inexplicable que l'amour, mais il n'y a rien qui ne doive souvent paraître aux autres plus incompréhensible, plus absurde, ni plus dément. "

Métamorphoses de l'amour, éd. Grasset

" L'amour est à la fois la transfiguration et la grâce de la banalité. "

Métamorphoses de l'amour

" Être sexué, c'est porter en soi l'attente de l'autre. "

Métamorphoses de l'amour

" Rien ne plaît davantage à la personne aimée que les rêves que nous formons à son sujet. "

Métamorphoses de l'amour

" Bien loin de tout ramener à soi, comme fait l'hédonisme, l'amour nous fait au contraire imaginer d'en sortir. "

Proust, les horreurs de l'amour, Ed. PUF

" Imaginer, rêver, espérer, c'est avoir réuni toutes les conditions de la désillusion. "

Proust, les horreurs de l'amour, Ed. PUF

" La douceur et le charme d’une personne, à force de vivre auprès d'elle, nous ne les sentons plus. S'habituer, c'est oublier. "

Proust, les horreurs de l'amour, Ed. PUF

" Si la croyance n'était que le plus faible degré d'une conviction, et la conviction notre mode d'adhésion à un savoir, elle ne poserait aucun problème. Or tout nous manifeste, au contraire, que la croyance relève bien moins de la connaissance que de la volonté. Elle exprime moins une sorte de distance ou de réserve par rapport à ce qu'on connaît qu'une adhésion passionnée à ce qu'on ne connaît pas. "

Une démence ordinaire, Ed. PUF

" Quoi qu'un homme ait poursuivi et quoi qu’il ait obtenu, rien ne le contente. "

Une démence ordinaire, Ed. PUF

" […] il n’y a pas de jeu qui ne soit symboliquement une fugue. En jouant, c’est toujours à sa propre existence qu’on tente d’échapper. "

Une démence ordinaire, Ed. PUF

Jeu

" Entre tous les malheurs qui accablent l’humanité, les pires sont ceux qu’une partie d’elle-même décide d’infliger à l’autre. "

Une démence ordinaire, Ed. PUF

" Le problème […] ne consiste pas à se demander quel est le but ou le bout du chemin, mais seulement à découvrir la meilleure manière de marcher. "

Préjugés et paradoxes, Ed. PUF

" Au plus intérieur, au plus secret de nous-mêmes, l'avenir est un vide que nous nous efforçons en vain de remplir à chaque instant. Car vivre c'est attendre. "

Préjugés et paradoxes, Ed. PUF

Vie

" Peut-être n'y a-t-il qu'un seul désir, qui est celui de mettre fin à notre solitude. "

Traité de la banalité, Ed. PUF