Citations de Daniel Pennac

Daniel Pennac
Daniel Pennac (né le ), de son vrai nom Daniel Pennacchioni, est un écrivain français (crédit photo : Elena Torre).

" Ce sont rarement les réponses qui apportent la vérité, mais l'enchaînement des questions. "

" L'homme ne se nourrit pas de vérité, l'homme se nourrit de réponses. "

" Les mots, comme les armes, partent parfois tout seuls. "

" Naître, c'est à la portée de tout le monde ! Mais il faut devenir ensuite ! Devenir ! "

" La patience du consolateur tient à ce qu'il a ses propres embêtements. "

La Petite Marchande de prose, éd. Gallimard

" Quand un élève vous dit qu'il n'aime pas lire, il ne sait pas ce qu'il dit. Si vous le croyez, il est foutu et vous aussi comme professeur. "

" Rien ne se passe comme prévu, c'est la seule chose que nous apprend le futur en devenant du passé. "

" Il n'y a pas de gens faibles, il n'y a que des gens qui ne savent pas ce qu'ils valent. "

" Un livre bien choisi va vous sauver de quoi que ce soit même de vous-même. "

" L'authenticité a toujours un siècle d'avance. "

" La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens. "

Comme un roman

" L'amour ne se prédit pas, il se construit. "

" Ce sont nos certitudes qui nous ménagent les pires surprises ! "

La petite marchande de prose

" La vie est une longue agonie après la mort de l'amour. "

La petite marchande de prose

" Il n'y a que deux races ici bas, [...]. Il y a les très beaux et les très laids. Quant à la peau et à ses histoires de couleurs, ce sont des caprices de la géographie, rien de plus. "

La petite marchande de prose

" L'insomnie est une illusion de feignant, on dort toujours plus qu'on ne le croit dans la vie. "

La petite marchande de prose