• Je suis venu trop tard dans un monde trop vieux.
  • Quel crime avons-nous fait pour mériter de naître ?
    Premières Méditations poétiques
  • Le seul bonheur est de ne pas naître.
  • En donnant le nom à un enfant, il faut penser à la femme qui aura un jour à le prononcer.
    Les Diaboliques
  • Faire naître un enfant n'est pas suffisant, il faut aussi le mettre au monde.
    Les Vilains petits canards
  • Il est parfois des moissons qui n'arrivent pas à fleurir ; il en est aussi qui après avoir fleuri n'ont pas de grain.
  • Naître, c'est à la portée de tout le monde ! Mais il faut devenir ensuite ! Devenir !
  • On ne donne pas la vie. On la transmet.
  • Lorsque Dieu a créé l'homme et la femme, il a oublié de les breveter, si bien que maintenant, le premier imbécile venu peut en faire autant.
  • Nous ne faisons qu'une imprudence dans notre vie mais elle est de taille : c'est de naître.
  • Il faut avant de donner la vie, l'aimer et la faire aimer.
  • [...] c'est sous la pression de l'angoisse, à cause d'une peur enfantine d'avoir froid, d'être seul et de mourir, que deux êtres se précipitent l'un vers l'autre, s'embrassent, s'étreignent, joue contre joue, se prennent, s'unissent et jettent dans le monde de nouveaux êtres humains.
    Le dernier été de Klingsor, éd. Calmann-Lévy
  • Nous naissons, pour ainsi dire, en deux fois : l'une pour exister, et l'autre pour vivre ; l'une pour l'espèce et l'autre pour le sexe.
    Émile ou de l'éducation
  • Les hommes naissent libres et égaux en droit. Après ils se démerdent !
  • Procréer, c'est susciter la génération suivante qui innocemment, mais inexorablement, repousse la précédente au néant. [...] L'enfant envoie ses géniteurs au rebut, aussi naturellement qu'il a accepté d'eux ce qu'il lui fallait pour pousser. Dès lors il est vrai que l'instinct qui incline les sexes l'un vers l'autre est un instinct de mort.
    Vendredi ou les Limbes du Pacifique