Alfred de Musset ( - ) est un poète, dramaturge et romancier français.
  • Malheur à celui qui, au milieu de la jeunesse, s'abandonne à un amour sans espoir ! Malheur à celui qui se livre à une douce rêverie avant de savoir où sa chimère le mène et s'il peut être payé de retour ! Mollement couché dans une barque, il s'éloigne peu à peu de la rive, il aperçoit au loin des plaines enchantées, de vertes prairies et le mirage léger de son Eldorado. Les vents l'entraînent en silence et, quand la réalité le réveille, il est aussi loin du but où il aspire que du rivage qu'il a quitté ; il ne peut ni poursuivre sa route ni revenir sur ses pas.
    Les Caprices de Marianne
  • Retenez ceci : il n'y a de bon, de vrai, de gai, de triste, d'aimable, de variable, de désirable, de potable, de chantable, de célébrable, d'idolâtrable, que le delta qui existe depuis la ceinture d'une femme jusqu'à ses jarretières.
    Lettre à Alfred Tattet, 3 août 1835
  • L'amour vit d'inanition et meurt de nourriture.
  • Lorsque nous avons quelques ennuis dans le cœur, nous nous imaginons, pauvres fous que nous sommes, que personne avant nous n'a senti la douleur.
  • Tout ce qui était n'est plus ; tout ce qui sera n'est pas encore. Ne cherchez pas ailleurs le secret de nos maux.
  • Le cœur d'un libertin est fait comme une auberge, on y trouve à toute heure un grand feu bien nourri.
  • Amour est le grand point, qu'importe la maîtresse ?
    La Coupe et les Lèvres
  • À défaut du pardon, laisse venir l'oubli.
    Poésies
  • Après avoir souffert, il faut souffrir encore ; Il faut aimer sans cesse, après avoir aimé.
    Poésies
  • Tu trouveras, dans la joie ou la peine, Ma triste main pour soutenir la tienne, Mon triste cœur pour écouter le tien.
    Poésies
  • Se voir le plus possible et s'aimer seulement, Sans ruse et sans détours, sans honte ni mensonge, Sans qu'un désir nous trompe, ou qu'un remords nous ronge, Vivre à deux et donner son cœur à tout moment.
    Poésies
  • On ne badine pas avec l'amour.
    Poésies
  • Rien ne nous rend si grand qu'une grande douleur.
    Poésies
  • Tous les hommes ne sont pas capables de grandes choses, mais tous sont sensibles aux grandes choses.
  • La vie est un sommeil, l'amour en est le rêve, Et vous aurez vécu, si vous avez aimé.
    Poésies
  • 1
  • 2
  • 3
  • »