Citations de Milan Kundera

photo non disponible
Milan Kundera (né le ) est un écrivain d'origine tchèque, naturalisé français en 1981.

" Les croyants ont un sens aigu de la mise en scène des miracles. "

" La culture, c'est la mémoire du peuple, la conscience collective de la continuité historique, le mode de penser et de vivre. "

" La honte n'a pas pour fondement une faute que nous aurions commise, mais l'humiliation que nous éprouvons à être ce que nous sommes sans l'avoir choisi, et la sensation insupportable que cette humiliation est visible de partout. "

" La littérature n'a aucun rapport avec la réalité, la littérature, elle parle de l'existence. "

" La seule raison d'être du roman est de dire ce que seul le roman peut dire. "

L'art du roman, éd. Gallimard

" Il y a un lien secret entre la lenteur et la mémoire, entre la vitesse et l'oubli. "

La Lenteur, éd. Gallimard

" Celui qui veut continuellement s'élever doit s'attendre à avoir un jour le vertige. "

" La lutte de l'homme contre le pouvoir, c'est la lutte de la mémoire contre l'oubli. "

" Les vrais génies du comique ne sont pas ceux qui nous font rire le plus, mais ceux qui dévoilent une zone inconnue du comique. "

" La conversation n'est pas un remplissage du temps, au contraire c'est elle qui organise le temps, qui le gouverne et qui impose ses lois qu'il faut respecter. "

" La beauté d'un mot ne réside pas dans l'harmonie phonétique de ses syllabes, mais dans les associations sémantiques que sa sonorité éveille. "

" On parle volontiers de coups de foudre ; je ne suis que trop conscient de ce que l'amour tend à créer une légende de soi-même, à mythifier après coup ses commencements. "

" La sensualité c'est la mobilisation maximale des sens. "

" Beaucoup de gens, peu d'idées, et comment faire pour nous différencier les uns des autres ? "

" Le sexe n'est pas l'amour, ce n'est qu'un territoire que l'amour s'approprie. "

" Avoir un enfant, c'est manifester un accord absolu avec l'homme. Si j'ai un enfant, c'est comme si je disais : je suis né, j'ai goûté à la vie et j'ai constaté qu'elle est si bonne qu'elle mérite d'être multipliée. "