• Le mal n'est qu'une vanité, ayons l'orgueil du bien.
    La dame aux camélias (1852)
  • J'ai découvert que la ligne de partage entre le bien et le mal ne sépare ni les États, ni les classes, ni les partis, mais qu'elle traverse le cœur de chaque homme et de toute l'humanité.
    L’Archipel du Goulag
  • Le pur ne voit le mal nulle part, où plutôt là seulement où il se trouve, où il en souffre : dans l'égoïsme, dans la cruauté, dans la méchanceté ; est impur tout ce qu'on fait de mauvais cœur, ou le cœur mauvais.
    Petit Traité des grandes vertus, éd. PUF
  • Le mal se fait sans effort, naturellement, par fatalité ; le bien est toujours le produit d'un art.
    Curiosités esthétiques
  • On ne peut ressentir la douceur de cette vie sans en même temps concevoir une colère absolue contre le mal qui la serre de toutes parts.
  • La perversité, c'est l'art de transformer le bien en mal.
  • Ne jamais exagérer le mal qu'on peut faire aux autres. Leur laisser ce plaisir.
    Au bonheur des ogres, éd. Gallimard
  • Le démon du mal est l'un des instincts premiers du cœur humain.
  • Le remède est pire que le mal.
    Essais
  • L'expérience du mal n'a jamais enrichi personne !
    Le crépuscule des vieux, éd. Gallimard
  • Le Mal, comme le Bien, est aimé pour lui-même et servi.
    Sous la soleil de Satan
  • Le bien et le mal, la joie et la peine étant indissolublement liés ici-bas, le vrai problème n'est pas d'être heureux ou malheureux ; c'est d'être l'un et l'autre au niveau le plus élevé de soi-même.
    L'équilibre et l'harmonie, éd. Fayard
  • Le mal peut être à la fois banal et extrême. Seul le bien est radical.
  • Politiquement, la faiblesse de l'argument du moindre mal a toujours été que ceux qui choisissent le moindre mal oublient très vite qu'ils ont choisi le mal.
    Responsabilité et jugement, éd Payot
  • Il ne faut jamais oublier le mal, ni lui pardonner, ce serait lui donner raison.
    Mors et vita (1932)
  • 1
  • 2
  • 3
  • »