• C'est le privilège des romanciers de créer des personnages qui tuent ceux des historiens. La raison en est que les historiens se bornent à évoquer de simples fantômes, tandis que les romanciers créent des personnes en chair et en os.
  • Le roman est devenu une enquête générale sur l'homme et sur le monde.
  • Ce qui distingue un romancier, un dramaturge, du reste des hommes, c'est justement le don de voir de grands arcanes dans les aventures les plus communes. Toutes les aventures sont communes, mais non leurs secrets ressorts.
    La Province, éd. Hachette
  • Enfin, toutes les horreurs que les romanciers croient inventer sont toujours au-dessous de la vérité.
    Le Colonel Chabert (1844)
  • Le romancier n'est ni historien ni prophète : il est explorateur de l'existence.
    L'art du roman, éd. Gallimard
  • Le but suprême du romancier est de nous rendre sensible l'âme humaine, de nous la faire connaître et aimer dans sa grandeur comme dans sa misère, dans ses victoires et dans ses défaites.
  • Le romancier est l'historien du présent, alors que l'historien est le romancier du passé.
  • Le romancier est le seul menteur qui ne tait pas le fait qu'il ment.
    Les Ombres errantes, éd. Grasset
  • À 15 ans, j'ai lu "Crime et Châtiment" de Dostoïevski. Ce livre m'a changé, ce fut une explosion extérieure et intérieure. Je me suis dit si un livre peut provoquer tant d'émotions et de pensées, alors écrire des romans est la meilleure chose que l'on peut faire.
  • Il y a une espèce d'imagination enfantine qui finalement perdure chez le romancier. Au fond le romancier reste un peu enfantin.
    La Grande Librairie, France 5, 6 octobre 2021
  • Je ne sais plus très bien quelle est la frontière entre l'imaginaire et le réel. Pour un romancier, il arrive un moment où tout ce que l'on a vécu bascule dans l'imaginaire.
    La Grande Librairie, France 5, 6 octobre 2021
  • Pour moi le travail de romancier est toujours un travail de suppression. Il faut laisser du silence, du vide, pour faire vivre l'histoire.
    La Grande Librairie, France 5, 6 octobre 2021
  • Moins on est intelligent, plus on a de chance d'être romancier. Sinon, on écrit des thèses.
  • Notre enfance nous poursuit toute notre vie, mais je crois que le rôle du romancier est de passer insensiblement du pittoresque local au général.
    Lettre à Pierre Caron
  • Le mécanisme romanesque est tout aussi précis et subtil que le mécanisme d'un poème, seulement, à cause des dimensions de l'ouvrage, il décourage le travail critique exhaustif que l'analyse d'un sonnet parfois ne rebute pas.
    En lisant en écrivant, éd. José Corti

Thèmes connexes