Paul Auster, né le 3 février 1947, est un écrivain, scénariste et réalisateur américain, lauréat du prix Médicis étranger pour Léviathan, en 1993. Crédit Photo : David Shankbone
  • On ne se découvre qu'en se tournant vers ce que l'on n'est pas.
  • Il ne faut pas demeurer accroché au passé. La vie est trop intéressante pour ça.
  • La lecture était ma liberté et mon réconfort, ma consolation, mon stimulant favori : lire pour le pur plaisir de lire, pour ce beau calme qui vous entoure quand vous entendez dans votre tête résonner les mots d'un auteur.
    Brooklyn Follies
  • Chacun sait que les histoires sont imaginaires. Nous savons qu'elles ne sont pas vraies même quand elles nous disent des vérités plus importantes...
  • Négliger les enfants, c'est nous détruire nous-mêmes. Nous n'existons dans le présent que dans la mesure où nous mettons notre foi dans le futur.
    Leviathan, éd. Le livre de Poche
  • Si on n'est pas prêt à tout, on est prêt à rien.
  • Rien n’est dépourvu de sens, tout en ce monde est relié au reste.
  • La distance entre la pensée et les actes peut être immense, un gouffre aussi vaste que le monde lui-même.
  • Les histoires n'arrivent qu'à ceux qui sont capables de les raconter. De même, les expériences ne se présentent qu'à ceux qui peuvent les vivre.
  • J'admire ceux qui ont le courage de changer d'avis de temps en temps, sur les choses, sur les personnes. C'est une vraie force.
  • Un mensonge ne peut jamais être effacé. Même la vérité n’y suffit pas.
  • Les artistes sont des gens pour qui le monde n'est pas suffisant. Des gens blessés. Sinon, pourquoi nous enfermerions-nous dans une pièce pour écrire ?
  • Chacun n'a qu'un certain nombre de mots en lui.
  • Les hommes ne commencent à vivre pleinement que lorsqu'ils sont dos au mur.
    Le livre des illusions
  • L'univers pénètre en nous par les yeux, mais nous n'y comprenons rien tant qu'il n'est pas descendu dans notre bouche.