• Il est vrai peut-être que les mots nous cachent davantage les choses invisibles qu'ils ne nous révèlent les visibles.
  • Prudence devant les formules. Elles sont parfois comme le tonnerre : elles frappent mais n'éclairent pas.
    Carnets III
  • Les mots peuvent ressembler aux rayons X. Si l'on s'en sert convenablement, ils pénètrent n'importe quoi.
    Le Meilleur des mondes
  • Les mots sont comme les sacs : ils prennent la forme de ce qu'on met dedans.
  • On peut avoir le dernier mot avec une femme, à condition que ce soit oui.
  • Les hommes le plus souvent se querellent pour des mots. C'est pour des mots qu'ils tuent et se font tuer le plus volontiers.
  • Les plus beaux mots du monde ne sont que des sons inutiles si on ne les comprend pas.
  • Caressez longuement votre phrase, et elle finira par sourire.
  • Avec des mots, on peut prouver ou réfuter n'importe quoi.
    Les Feux, éd. Calmann-Lévy
  • Un mot de trop détruit toujours son intention.
  • Pensez vite et parlez lentement. Le poids des mots est directement proportionnel à leur durée.
    Propos de O.L. Barenton, confiseur, éd. du Tambourinaire
  • Les beaux mots sont, à vrai dire, la lumière propre et naturelle de nos pensées.
    Longin, Sublime, 25
  • Choisir les mots, c'est une interprétation du monde.
    La Grande Librairie, France 5, 04/05/2017
  • Nous proposons nos mots contre un peu d'or, un peu d'amour ou de silence. Mais les paroles qui dorment sur nos cœurs, personne ne vient les prendre.
  • Ce qui ne peut danser au bord des lèvres s'en va hurler au fond de l'âme.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • ...
  • 7
  • »