Citations de Arthur Schopenhauer

Arthur Schopenhauer
Arthur Schopenhauer ( - ) est un philosophe allemand.

" La vie oscille, comme une pendule, de droite à gauche, de la souffrance à l'ennui. "

Le Monde comme volonté et comme représentation

Vie

" Toute grande vérité passe par trois phases : Elle est d'abord ridiculisée puis violemment combattue, avant d'être acceptée comme une évidence. "

" Ce qui nous chagrine, dans un malheur, ce n'est pas tant le malheur que la pensée de telle ou telle circonstance qui, changée, eût pu nous l'épargner. "

Le Monde comme volonté et comme représentation

" La vie n'est jamais belle, seules les images de la vie sont belles. "

Vie

" Les amis se prétendent sincères ; or ce sont les ennemis qui le sont. "

" Plutôt que par "sir" ou "monsieur" un homme devrait s'adresser à un autre par : "mon compagnon de souffrance". Aussi étrange que ce terme puisse paraître, il s'accorde avec la réalité, il place notre interlocuteur sous la meilleure lumière et il nous rappelle ces choses essentielles que sont la tolérance, la patience, l'indulgence et l'amour du prochain - autant de choses dont tout le monde a besoin et que, par conséquent, chacun de nous doit aux autres. "

Parerga et Paralipomena

" Très peu de gens savent réfléchir, mais tous veulent avoir des opinions. "

" Les religions sont comme des vers luisants : pour briller, il leur faut de l'obscurité. "

" L'homme est certes libre de faire ce qu'il veut, mais il ne peut vouloir ce qu'il veut. "

" L'essentiel pour le bonheur de la vie, c'est ce que l'on a en soi-même. "

" Rois et domestiques ne sont désignés que par leurs petits noms, voilà les deux extrêmes de la société. "

Métaphysique de l'amour, métaphysique de la mort

" Chacun est enfermé dans sa conscience comme dans sa peau. "

" Le sexe et la procréation ne sont qu'une dictature de l'espèce. "

" Le besoin sexuel est le plus violent de nos appétits : le désir de tous nos désirs. "

" La mort, c'est un sommeil où l'individualité s'oublie. "

" La vie d'un homme n'est qu'une lutte pour l'existence avec la certitude d'être vaincu. "