• Dès que nous tenons une opinion, elle nous tient.
    Propos sur l'éducation (1932)
  • Les opinions sont comme des clous ; plus on tape dessus, plus on les enfonce.
  • Il n'y a rien de plus sujet à erreur que l'opinion commune. Un bon observateur isolé a en réalité plus de poids sur mon esprit que mille témoignages superficiels ou intéressés de gens qui se répètent les uns les autres.
    Correspondance
  • L'opinion publique mène le monde.
    De la démocratie en Amérique (1835)
  • Si 50 millions de personnes disent une bêtise, c'est quand même une bêtise.
  • Un jour, chacun pensera exactement ce qu'il a envie de penser, et alors tout le monde aura probablement les mêmes opinions.
  • Une opinion n'est pas l'opinion du nombre.
    Écrits de guerre (1939-1944), éd. Gallimard
  • Ne combattez l'opinion de personne ; songez que, si l'on voulait dissuader les gens de toutes les absurdités auxquelles ils croient, on n'en aurait pas fini, quand on atteindrait l'âge de Mathusalem.
  • Attacher beaucoup trop de valeur à l'opinion est une superstition universellement répandue ; qu'elle ait ses racines dans notre nature même, ou qu'elle ait suivie la naissance des sociétés et de la civilisation, il est certain qu'elle exerce en tout cas sur toute notre conduite une influence démesurée et hostile à notre bonheur.
    Aphorismes sur la sagesse dans la vie
  • Très peu de gens savent réfléchir, mais tous veulent avoir des opinions.
  • Il y eut un bon moment dans l'histoire des démocraties : ce fut le temps où on agissait sur l'opinion par la rhétorique. Action passagère, peu redoutable. Nous en sommes à l'époque où l'opinion se fait par la propagande : je crains bien que nous n'en sortirons pas.
    Propos de O.L. Barenton, confiseur, éd. du Tambourinaire
  • Beaucoup aiment dire : « Je me fiche de l'opinion publique. » Qu'on le dise suffit à montrer qu'on s'en soucie.
    Propos de O.L. Barenton, confiseur, éd. du Tambourinaire
  • Très peu d'hommes savent se forger une opinion par eux-mêmes. Aussi répètent-ils ce que leur ont dit leurs parents, puis leurs professeurs et enfin ce qu'ils ont entendu aux informations du soir, et ils finissent par se convaincre qu'il s'agit là de leur opinion personnelle, au point de la défendre ardemment face à d'éventuels contradicteurs. Il suffirait pourtant qu'ils tentent d'observer par eux-mêmes, de penser par eux-mêmes et ils découvriraient le monde tel qu'il est et non pas comme on les conditionne à le voir.
    Nous, les dieux, éd. Le Livre de Poche
  • Ce n'est pas parce-que vous êtes nombreux à avoir tort que vous avez raison.
    Le Mystère des Dieux, éd. Albin Michel
  • Si la moindre contradiction vous met en colère, c'est qu'inconsciemment vous vous savez incapable de justifier l'opinion qui est la vôtre.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • ...
  • 7
  • »

Thèmes connexes