Citations de Ambrose Bierce

Ambrose Bierce
Ambrose Bierce ( - ) est un écrivain et journaliste américain. Il est essentiellement connu pour son Dictionnaire du Diable, publié en 1906.

" Chou : légume familier cultivé dans les jardins potagers et qui égale à peu près en grosseur et en sagesse la tête d'un homme. "

Dictionnaire du Diable

" Persévérance. Humble vertu qui permet aux médiocres de parvenir à un succès peu glorieux. "

Dictionnaire du Diable

" Prochain : celui qu'on nous ordonne d'aimer comme nous-mêmes et qui s'emploie par tous les moyens à nous rendre désobéissant. "

Dictionnaire du Diable

" Rhum. Terme générique pour de brûlantes eaux-de-vie qui plongent dans le délire les ligues de tempérance. "

Dictionnaire du Diable

" Illustre. Idéalement placé pour les flèches de l'esprit, de l'envie et du dénigrement. "

" Plagier. Emprunter la pensée et le style d'un autre écrivain que l'on n'a jamais, jamais lu. "

Dictionnaire du Diable

" Sénat. Groupe de gentlemen d'un certain âge chargés de hautes responsabilités et de sombres méfaits. "

Dictionnaire du Diable

" Un port est un endroit où les bateaux sont à l'abri des tempêtes et exposés à la furie des douanes. "

" Ministre : personne qui agit avec un grand pouvoir et une faible responsabilité. "

Dictionnaire du Diable

" Cadavre : produit fini dont nous sommes la matière première. "

Dictionnaire du Diable

" Antipathie : Sentiment que nous inspire l'ami d'un ami. "

Dictionnaire du Diable

" Exilé : personne qui sert son pays en résidant à l'étranger, sans être pour autant ambassadeur. "

Dictionnaire du Diable

" Abstinent : personne faible qui cède à la tentation de se refuser un plaisir. "

Dictionnaire du Diable

" Bien-être : état d'esprit produit par la contemplation des ennuis d'autrui. "

Dictionnaire du Diable

" Calamité : les calamités sont de deux ordres : la malheur qui nous atteint et le coup de chance qui arrive aux autres. "

Dictionnaire du Diable

" Comestible : susceptible d'être mangé et digéré. Comme un ver pour un crapaud, un crapaud pour un serpent, un serpent pour un cochon, un cochon pour l'homme et l'homme pour le ver. "

Dictionnaire du Diable