• La religion de l'avenir sera une religion cosmique. Elle transcendera l'idée d'un Dieu incarné, évitera les dogmes et la théologie. Couvrant à la fois le domaine naturel et spirituel, elle se basera sur un sentiment religieux, né de l'expérience d'une unité significative en toutes choses, naturelles et spirituelles.
    The New York Times Magazine, 9/11/1930
  • Les religions devraient solennellement proclamer que toute guerre en leur nom constitue véritablement un blasphème.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • [...] le péché fondamental des religions : faire des adeptes qui ne posent plus de questions. L'attitude scientifique est exactement à l'opposé.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • L'objet de l'enseignement devrait être de susciter le goût pour la réflexion personnelle plus que de ratiociner, avec parfois une certaine cuistrerie, sur les théories des multiples écoles philosophiques.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • [...] La seule perspective d'avenir pour le christianisme est de se faire non plus religion de la vérité, mais religion de l'amour.
    Philosophie Magazine - n°29 mai 2009
  • Les gens croient en Dieu parce qu'ils ont été conditionnés à croire en Dieu.
  • Évangéliste : porteur de bonnes nouvelles, particulièrement (dans un sens religieux) de celles qui assurent notre propre salut et la damnation de nos voisins.
    Dictionnaire du Diable
  • Chrétien : Personne qui croit que le Nouveau Testament est un livre d'inspiration divine admirablement adapté aux besoins spirituels de son voisin. Personne qui suit les enseignements du Christ tant qu'ils ne sont pas incompatibles avec une vie de péché.
    Dictionnaire du Diable
  • Religion : Fille de l'Espoir et de la Crainte, qui enseigne à l'Ignorance la nature de l'Inconnaissable.
    Dictionnaire du Diable
  • Une religion, qu'est-ce d'autre qu'une doctrine qui explique quelque chose que l'on ne comprend pas (l'existence de l'univers, de la vie, de la pensée...) par quelque chose que l'on comprend encore moins (Dieu) ?
  • Les religions sont comme des vers luisants : pour briller, il leur faut de l'obscurité.
  • Si les hommes sont si mauvais avec le secours de la religion, que seraient-ils sans elle ?
  • Le Christ sera toujours un mystère pour celui croit.
  • La religion n'est jamais qu'un effort humain de tenir, de tenir bon.
    Philosophie Magazine - n°64 novembre 2012
  • Malgré leurs différences philosophiques et rituelles, toutes les religions se ressemblent : elles délivrent un message de compassion, d'amour et de pardon.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • »