Albert Jacquard ( - ) est un scientifique et essayiste français. Spécialiste de génétique des populations, il a été directeur de recherches à l'Institut National d'Études Démographiques et membre du Comité Consultatif National d'Éthique.
  • Genre : Homme
  • Nationalité : Français
  • Profession, récompenses : Essayiste, Scientifique
  • Date de naissance : 23 décembre 1925
  • Date de décès : 11 septembre 2013
  • Pour tout ce qui nous entoure, demain n'existe pas. Pour les membres de notre espèce, demain est l'obsession de chaque instant.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • La laïcité est l'acceptation de toutes les opinions et de tous les comportements qui savent respecter l'autre.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • Ce qui distingue l'imagination saine de l'imagination folle est l'acceptation par l'une de la critique, son refus par l'autre.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • Sans l'action, l'imagination ne serait qu'un moyen de nous réfugier dans l'irréel.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • [...] si l'imagination n'était pas au pouvoir, demain ne serait que la conséquence d'aujourd'hui. Grâce à elle, nous pouvons entrevoir des possibles différents, mais surtout nous pouvons agir pour faire de ces possibles des réalités.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • Sans imagination il ne pourrait y avoir création. Elle est donc l'activité intellectuelle non seulement la plus féconde mais la plus noble.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • Il faut savoir être citoyen, c'est-à-dire "faire de la politique". Certes, en faire c'est courir le risque de se tromper ; mais ne pas en faire c'est être sûr de se tromper.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • C'est parce que nous sommes différents que notre fraternité a du sens ; et cette fraternité doit se traduire par l'égalité des devoirs et des droits.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • Le véritable remède contre le chômage est qu'il n'y ait plus de travail pour personne, mais pour chacun une place dans la société.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • La liberté n'est pas la possibilité de réaliser tous ses caprices ; elle est la possibilité de participer à la définition des contraintes qui s'imposeront à tous.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • Il faut prendre conscience de l'apport d'autrui, d'autant plus riche que la différence avec soi-même est plus grande.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • L'oisiveté est, dit-on, la mère de tous les vices, mais l'excès de travail est le père de toutes les soumissions.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • La conscience morale, comme tout ce qui constitue notre personne, ne peut avoir pour source que la culture.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • Le bonheur, c'est de se sentir beau dans le regard des autres.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • Manifester son bonheur est un devoir ; être ouvertement heureux donne aux autres la preuve que le bonheur est possible.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • ...
  • 6
  • »