• La politique, c'est savoir à qui on prend du fric pour le donner à qui.
    Servir : Paroles de vie, éd. Presses du Châtelet
  • On ne peut pas dissocier la politique de la morale sans produire les barbarismes.
  • Toute forme de mépris, si elle intervient en politique, prépare ou instaure le fascisme.
  • La société politique contemporaine : une machine à désespérer les hommes.
  • En toute occasion, un progrès est réalisé chaque fois qu'un problème politique est remplacé par un problème humain.
    Le Malaise politique (1945)
  • Il faut savoir être citoyen, c'est-à-dire "faire de la politique". Certes, en faire c'est courir le risque de se tromper ; mais ne pas en faire c'est être sûr de se tromper.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • Si tu deviens homme d'Etat, n'oublie pas que le grand secret de la politique est dans ces deux mots : savoir attendre. Si tu es ministre, souviens-toi qu'on se tire de tout avec ces deux mots : savoir agir.
  • En politique [...] il n'y a pas d'hommes, mais des idées, pas de sentiments, mais des intérêts, en politique, on ne tue pas un homme : on supprime un obstacle, voilà tout.
  • Il faut une science politique nouvelle à un monde tout nouveau.
    De la démocratie en Amérique (1835)
  • Le meilleur des régimes ne vaut que ce que valent les hommes qui le servent.
  • En politique, la communauté des haines fait presque toujours le fond des amitiés.
  • Ministre : personne qui agit avec un grand pouvoir et une faible responsabilité.
    Dictionnaire du Diable
  • Politique : Lutte d'intérêts déguisée en débat de grands principes. Conduite d'affaires publiques pour un avantage privé.
    Dictionnaire du Diable
  • Le discours politique vole bas, mais il n'atterrit jamais.
  • Tout l'art du dialogue politique consiste à parler tout seul à tour de rôle.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • ...
  • 13
  • »