• L'action politique, à certaines heures, est comme le scalpel du chirurgien, elle ne laisse pas de place à l'incertitude.
    Ma part de vérité, éd. Fayard
  • En politique, rien n'arrive par hasard. Chaque fois qu'un événement survient, on peut être certain qu'il avait été prévu pour se dérouler ainsi.
  • Il ne sait rien et croît tout savoir. Cela présage indubitablement une carrière politique.
  • Les hommes politiques et les couches doivent être changés souvent... et pour les mêmes raisons.
  • Le langage politique est destiné à rendre vraisemblables les mensonges, respectables les meurtres, et à donner l’apparence de la solidité à ce qui n’est que vent.
  • En politique, on succède à des imbéciles et on est remplacé par des incapables.
  • Le monde moderne s'est divisé lui-même entre conservateurs et progressistes. L'affaire des progressistes est de faire des erreurs ; celle des conservateurs est d'empêcher les erreurs d'être corrigées.
    The Illustrated London News
  • La politique est l'art de chercher des ennuis, de les trouver, d'en donner un diagnostic erroné, puis d'appliquer les mauvais remèdes.
  • La politique, c'est l'art de chercher les problèmes, de les trouver, de les sous-évaluer et ensuite d'appliquer de manière inadéquate les mauvais remèdes.
  • Je n'ai de sympathie pour aucun parti politique ou pour mieux dire je les exècre tous, parce qu'ils me semblent également bornés, faux, puérils, s'attaquant à l'éphémère, sans vues d'ensemble et ne s'élevant jamais au-dessus de l'utile.
  • Essentiellement étranger au monde, l'amour ne peut que mentir et se pervertir lorsqu'on l'emploie à des fins politiques.
  • La politique est l'art de capter à son profit les passions des autres.
  • La politique est l'art de se servir des gens.
  • La religion est la maladie honteuse de l'humanité ; la politique en est le cancer.
    Les carnets 1934-1944
  • L'art du compromis consiste à partager un gâteau de telle sorte que chacun croie avoir la plus grosse part.