• Nous sommes de grands enfants auxquels les marchands de jouets politiques livrent toujours les mêmes poupées.
    Lettre à M. L***, 18 octobre 1830
  • Tous ces prétendus hommes politiques sont les pions, les cavaliers, les tours ou les fous d'une partie d'échecs qui se jouera tant qu'un hasard ne renversera pas le damier.
  • Ne songer qu'à soi et au présent est source d'erreur dans la politique.
    Les Caractères
  • Vivre avec ses ennemis comme s'ils devaient un jour être nos amis, et vivre avec nos amis comme s'ils pouvaient devenir nos ennemis, n'est ni selon la nature de la haine, ni selon les règles de l'amitié ce n'est point une maxime morale, mais politique.
    Les Caractères
  • Tout ce que je demande aux Politiques, c'est qu'ils se contentent de changer le monde sans changer la vérité…
    De la paille et du grain, 19 avril 1948
  • Le communisme en tant que système s'est révélé un remède plus dangereux que la maladie elle-même.
  • Le moins que l'on puisse dire du pouvoir, c'est que la vocation en est suspecte.
  • En politique, on ne flétrit le mensonge d'hier que pour flatter le mensonge d'aujourd'hui.
  • Il est impossible de dire où finit le délirium tremens et où commence l'ambition politique.
  • Le vrai politique, c'est celui qui sait garder son idéal tout en perdant ses illusions.
  • En politique, il faut toujours laisser un os à ronger aux frondeurs.
    Pensées
  • La politique est l'art d'obtenir de l'argent des riches et des suffrages des pauvres, sous prétexte de les protéger les uns des autres.
    Vive la politique
  • Je ne m'occupe pas de politique. - C'est comme si vous disiez : Je ne m'occupe pas de la vie.
    Journal
  • Un modéré, c'est un monsieur qui s'occupe modérément des intérêts d'autrui.
    Journal
  • La politique est l'art du possible.
  • «
  • 1
  • ...
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • ...
  • 16
  • »