• En politique, nous passons le plus clair de notre temps à parler des absents, il arrive que leur présence n'y change pas grand-chose.
    La petite marchande de prose, éd. Gallimard
  • Si la politique sait qu'elle n'est pas maîtresse du résultat de ses actions, alors elle peut avoir une pratique beaucoup plus raisonnable et intelligente, et elle sait prendre consciemment des risques.
    Les grands entretiens du Monde, mai 1994
  • Il n'y a pas d'amitié possible entre deux hommes politiques, au moins dans le même parti.
  • La politique est un chapitre de la météorologie. La météorologie est la science des courants d'air.
    Notes et Maximes, éd. Hachette
  • Le grand homme d'État est celui qui réalise en lui la raison et l'impose au-dehors par la croyance.
    Notes et Maximes, éd. Hachette
  • Méfiez-vous de ceux qui déclarent ne pas faire de politique. Ce sont les pires réactionnaires.
    Notes et Maximes, éd. Hachette
  • En politique, il vaut mieux avoir tort avec ses amis que raison avec ses adversaires.
    Notes et Maximes, éd. Hachette
  • C'est être plus politique qu'on ne pense que de savoir passer aisément du badinage au sérieux et du sérieux au badinage.
  • La politique enseigne à juger des devoirs par l'intérêt, et du mérite par les succès.
  • La politique, c'est fait pour donner aux gens des raisons de vivre.
  • J'ai appris à redouter chez les hommes politiques, même chez les grands, un empirisme qui les soumet à l'événement.
  • La combinaison politique est la forme moderne de la conspiration à l'usage des gens de bonne compagnie.
    Ma part de vérité, éd. Fayard
  • La technocratie administrative déteste et jalouse la politique, vierge folle qui court et musarde hors du logis, tandis qu'elle, vierge sage, tient la maison.
    Le Coup d'Etat permanent, éd. Plon
  • En politique [...] on n'est le père de personne... On a quelques amis, parfois deux ou trois disciples, mais des enfants jamais.
    La Canard enchaîné, 19 avril 1989
  • La politique est la servante de la science, et l'humble interprète de la philosophie. Elle n'a pas la vertu créatrice de l'art. Séparée de la connaissance de la nature et des travaux quotidiens de l'homme, elle est comme une tige coupée, vite flétrie.
    Ma part de vérité, éd. Fayard