Emil Cioran ( - ) est un philosophe et écrivain roumain, d'expression roumaine initialement, puis française à partir de 1949.
  • Genre : Homme
  • Nationalité : Roumain
  • Professions : Écrivain, Philosophe
  • Date de naissance : 8 avril 1911
  • Date de décès : 20 juin 1995
  • Se méfier des penseurs dont l'esprit ne fonctionne qu'à partir d'une citation.
  • Ce n'est pas la peine de se tuer, puisqu'on se tue toujours trop tard.
    De l'inconvénient d'être né, éd. Gallimard
  • Ce n'est pas la peur d'entreprendre, c'est la peur de réussir, qui explique plus d'un échec.
    De l'inconvénient d'être né, éd. Gallimard
  • Celui qui redoute le ridicule n'ira jamais loin en bien ni en mal, il restera en deça de ses talents, et lors même qu'il aurait du génie, il serait encore voué à la médiocrité.
    De l'inconvénient d'être né, éd. Gallimard
  • Avec des certitudes, point de style.
  • Une civilisation débute dans le mythe et finit dans le doute.
  • L'obsession de l'ailleurs c'est l'impossibilité de l'instant ; et cette impossibilité est la nostalgie même.
  • N'a de conviction que celui qui n'a rien approfondi.
    De l'inconvénient d'être né, éd. Gallimard
  • En permettant l'homme, la nature a commis beaucoup plus qu'une erreur de calcul ; un attentat contre elle-même.
  • On n'habite pas un pays, on habite une langue. Une patrie, c'est cela et rien d'autre.
    Aveux et anathèmes
  • Le travail : une malédiction que l'homme a transformé en volupté.
  • Dieu a exploité tous nos complexes d'infériorité en commençant par notre incapacité de croire à notre propre divinité.
  • Dieu est une maladie dont on se croit guéri parce que plus personne n'en meurt.
    Cahiers, 1957-1972
  • La musique est une illusion qui rachète toutes les autres.
  • La passion de la musique est en elle-même un aveu. Nous en savons plus long sur un inconnu qui s'y adonne que sur quelqu'un qui y est insensible et que nous approchons tous les jours.
    Syllogismes de l'amertume, éd. Gallimard
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • »