Citations de Emil Cioran

photo non disponible
Emil Cioran ( - ) est un philosophe et écrivain roumain, d'expression roumaine initialement, puis française à partir de 1949.

" Un patrimoine bien à nous : les heures où nous n'avons rien fait... Ce sont elles qui nous forment, qui nous individualisent, qui nous rendent dissemblables. "

" La vie n'est possible que par les déficiences de notre imagination et de notre mémoire. "

Vie

" La vie est supportable uniquement parce que l'on ne va pas jusqu'au bout. "

" L'historien qui se mêle de juger le passé fait du journalisme dans un autre siècle. "

" On n'est malheureux que parce qu'on a une idée trop nette sur le bien et le mal. "

" Exister, c'est fabriquer du passé. "

Cahiers 1957-1972, éd. Gallimard

" L'on ne peut goûter à la saveur des jours que si l'on se dérobe à l'obligation d'avoir un destin. "

" A quoi bon fréquenter Platon, quand un saxophone peut aussi bien nous faire entrevoir un autre monde ? "

" La conscience est bien plus que l'écharde, elle est le poignard dans la chair. "

" C'est le propre des gens normaux que de considérer la mort comme surgissant de l'extérieur, et non comme une fatalité inhérente à l'être. L'une des plus grandes illusions consiste à oublier que la vie est captive de la mort. "

" À quoi la musique fait appel en nous, il est difficile de le savoir ; ce qui est certain c'est qu'elle touche une zone si profonde que la folie elle-même n'y saurait pénétrer. "

" La seule chose qui élève l'homme au-dessus de l'animal est la parole ; et c'est elle aussi qui le met souvent au-dessous. "

" La seule fonction de la mémoire est de nous aider à regretter. "

" Il est effrayant, bien que raisonnable, de n'avoir aucune illusion sur personne. "

" La timidité, source inépuisable de malheurs dans la vie pratique, est la cause directe, voire unique, de toute richesse intérieure. "

Ébauches de vertige

" Le premier penseur fut sans nul doute le premier maniaque du pourquoi. "

De l'inconvénient d'être né, éd. Gallimard