Alain Badiou, né le 17 janvier 1937, est un universitaire, philosophe, romancier et dramaturge français, également sociologue et mathématicien. Avec plus d'une centaine de livres publié et traduits à travers le monde entier, Alain Badiou est une figure importante de la vie intellectuelle française et internationale. Crédit photo : Siren-Com
  • La conviction est aujourd'hui largement répandue que chacun ne suit que son intérêt. Alors l'amour est une contre-épreuve. L'amour est cette confiance faite au hasard.
    Éloge de l'amour, éd. Flammarion
  • La mondialisation d'aujourd'hui signe le retour au cours normal, c'est-à-dire impérial, du capitalisme.
  • Le bonheur est toujours une exception, quelque chose qui s'arrache aux lois ordinaires de l'existence.
  • Ma conclusion, proprement philosophique, c'est que, en réalité, les mathématiques sont tout simplement la science de l'être en tant qu'être, c'est-à-dire ce que les philosophes appellent classiquement l'ontologie.
    Éloge des mathématiques, éd. Flammarion
  • L'énigme de la pensée de l'amour, c'est la question de cette durée qui l'accomplit.
    Éloge de l'amour, éd. Flammarion
  • Le bonheur amoureux est la preuve que le temps peut accueillir l'éternité.
    Éloge de l'amour, éd. Flammarion
  • La déclaration d'amour est le passage du hasard au destin, et c'est pourquoi elle est si périlleuse, si chargée d'une sorte de trac effrayant.
    Éloge de l'amour, éd. Flammarion
  • Au fond, c'est ça l'amour : une déclaration d'éternité qui doit se réaliser ou se déployer comme elle peut dans le temps.
    Éloge de l'amour, éd. Flammarion
  • L'amour s'adresse à l'être même de l'autre, à l'autre tel qu'il a surgi, tout armé de son être, dans ma vie ainsi rompue et recomposée.
    Éloge de l'amour, éd. Flammarion
  • Un amour véritable est celui qui triomphe durablement, parfois durement, des obstacles que l'espace, le monde et le temps lui proposent.
    Éloge de l'amour, éd. Flammarion
  • L'idée que l'amour s'achève ou se réalise uniquement dans la création d'un univers familial n'est pas satisfaisante.
    Éloge de l'amour, éd. Flammarion
  • Ce qu'il y a d'universel, c'est que l'amour propose une vérité sur ce que c'est que d'être deux et non pas un. Que le monde puisse être rencontré et expérimenté autrement que par une conscience solitaire, voilà ce dont n'importe quel amour nous donne une nouvelle preuve.
    Éloge de l'amour, éd. Flammarion
  • La déclaration du type « je t'aime » scelle une rencontre, elle est fondamentale, elle engage. Mais livrer son corps, se déshabiller, être nu(e), accomplir les gestes immémoriaux, renoncer à toute pudeur, crier, toute cette entrée en scène du corps vaut preuve d'un abandon à l'amour. C'est tout de même une différence essentielle avec l'amitié.
    Éloge de l'amour, éd. Flammarion
  • Dans l'amour, il y a l'expérience du passage possible de la pure singularité du hasard à un élément qui a une valeur universelle.
    Éloge de l'amour, éd. Flammarion
  • S'il n'est pas conçu comme le seul échange d'avantages réciproques, ou s'il n'est pas calculé longuement à l'avance comme un investissement rentable, l'amour est vraiment cette confiance faite au hasard. Il nous amène dans les parages d'une expérience fondamentale de ce qu'est la différence et, au fond, dans l'idée qu'on peut expérimenter le monde du point de vue de la différence.
    Éloge de l'amour, éd. Flammarion