Citations de J. M. G. Le Clézio

J.M.G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio pour Jean-Marie Gustave Le Clézio, né le 13 avril 1940, est un écrivain français, lauréat du Prix Renaudot en 1963 pour Le Procès-verbal et Prix Nobel de littérature en 2008.

" Une île, c'est toujours la dernière borne avant l'infini. C'est toujours l'étrangeté. C'est la mer, alliée à l'étrangeté. On dit insulaire pour qualifier l'appartenance, mais l'insularité, au fond, qu'est-ce que c'est ? C'est le lancinant désir de sortir de l'île, à quoi tout l'horizon invite, de quelque côté qu'on se tourne. "

Mer

" L'écriture me donne le sentiment d'ajouter des jours à ma vie. "

" Je crois que tout est contenu dans l'écriture, alors que tout n'est peut-être pas contenu dans la photographie, le cinéma, la sculpture. Il manque toujours quelque chose. Dans l'écriture, tout y est. "

" Vivre, c'est connaître la vie, c'est le plus léger, le plus subtil des apprentissages. Rien à voir avec le savoir. "

Vie

" Le mouvement est facile à affoler. L'équilibre est facile à détruire. "

" L'artiste est celui qui nous montre du doigt une parcelle du monde. "

" Il y a toujours une vérité cachée dans un mensonge. "

La Grande Librairie, 29 mars 2018

" La fonction d'un musée devrait être non pas de nous montrer des choses, mais de nous faire voir par elles, de nous mesurer aux objets exposés. "

Le Point, nº 2041, 27 Octobre 2011

" [...] écrire, c'est vivre d'autres vies, ajouter des vies à la belle vie, qui n'est plus si courte que ça... "

Le Point, nº 2041, 27 Octobre 2011