Citations de François Mauriac

photo non disponible
François Charles Mauriac ( - ) est un écrivain français. Il fut lauréat du Grand Prix du roman de l'Académie française en 1926, membre de l'Académie française à partir de 1933, lauréat du prix Nobel de littérature en 1952.

" Notre destin, quand nous voulons l'isoler, ressemble à ces plantes qu'il est impossible d'arracher avec toutes leurs racines. "

" La plus grande charité envers les morts, c'est de ne pas les tuer une seconde fois en leur prêtant de sublimes attitudes. La plus grande charité, c'est de les rapprocher de nous, de leur faire perdre la pose. "

" La rue à Paris l'emporte sur tous les musées. "

Un adolescent d'autrefois

" Il n'y a pas d'amour ni d'amitié qui croisent le chemin de notre destinée sans laisser de marque pour toujours. "

" Moins les gens ont d'idées à exprimer, plus ils parlent fort. "

" L'empreinte d'un homme sur un autre est éternelle, aucun destin n'a traversé le nôtre impunément. "

" La vengeance déguisée en justice, c'est notre plus affreuse grimace... "

" Il n'y a pas d'amour ni d'amitié qui croise le chemin de notre destinée sans laisser de marque pour toujours. "

" J'ai appris à redouter chez les hommes politiques, même chez les grands, un empirisme qui les soumet à l'événement. "

" Ni la mort ni le soleil ne peuvent se regarder en face - ni nous-mêmes. "

Mémoires intérieurs

" Sous la couche épaisse de nos actes, notre âme d'enfant demeure inchangée, l'âme échappe au temps. "

" L'enfance est le tout d'une vie, puisqu'elle nous en donne la clef. "

Mémoires intérieurs

" Tout drame inventé reflète un drame qui ne s'invente pas. "

Journal

" Rien n'est à nous que cette âme qui n'appartient à personne. "

Journal

" Tout auteur de mémoires, chacun à sa façon, et fût-ce en s'accusant, prépare sa défense... "

" La Légion d'honneur, ça ne se demande pas, ça ne se refuse pas et ça ne se porte pas. "