• Le plus grand échec est de ne pas avoir le courage d'oser.
  • Les jeunes ne savent pas que l'expérience est une défaite et qu'il faut tout perdre pour savoir un peu.
  • Ce que je veux savoir avant tout, ce n'est pas si vous avez échoué, mais si vous avez su accepter votre échec.
  • Les échecs fortifient les forts.
    Vol de nuit, éd. Gallimard
  • Les échecs fortifient les forts. Malheureusement, contre les hommes on joue un jeu où compte si peu le vrai sens des choses. L'on gagne ou l'on perd sur des apparences, on marque des points misérables. Et l'on se trouve ligoté par une apparente défaite.
  • Ceux qui échouent trouvent les excuses. Ceux qui réussissent trouvent les moyens.
    Nous, les dieux, éd. Le Livre de Poche
  • Les réincarnations, c'est comme le bac au lycée. Quand on échoue, on redouble.
  • Au fond, nos échecs sont autant de tests pour notre désir.
    Les vertus de l'échec, Allary Editions
  • L'échec n'est pas celui de notre personne, mais celui d'une rencontre entre un de nos projets et un environnement.
  • Sans nos ratés, nos déconvenues, les satisfactions les plus profondes de l'existence nous resteraient inconnues. On le pressent : l'échec a un lien avec la joie. Peut-être pas avec le bonheur, mais avec la joie.
  • Nos échecs sont des butins, et parfois même de véritables trésors. Il faut prendre le risque de vivre pour les découvrir, et les partager pour en estimer le prix.
  • La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.
  • Ce n'est pas la peur d'entreprendre, c'est la peur de réussir, qui explique plus d'un échec.
    De l'inconvénient d'être né, éd. Gallimard
  • Nous ne sommes nous-mêmes que par la somme de nos échecs.
  • La pire erreur n'est pas dans l'échec mais dans l'incapacité de dominer l'échec.
    Ma part de vérité, éd. Fayard
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • »

Thèmes connexes