Confucius (551 avant J.C. - 479 avant J.C.), est le personnage historique ayant le plus marqué la civilisation chinoise. Considéré comme le premier « éducateur » de la Chine, son enseignement a donné naissance au confucianisme, une doctrine politique et sociale qui a été érigée en « religion d'État » dès la dynastie Han et qui ne fut officiellement bannie qu'au début du XXe siècle (crédit photo : Mr. Tickle)
  • Il y a des personnes qui pleurent en apprenant que les roses ont des épines. D’autres se réjouissent quand ils savent que les épines portent des roses.
  • Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire.
    Le livre des sentences
  • Si un État est gouverné par la raison, la pauvreté et la misère sont honteuses ; et si ce n'est pas la raison qui gouverne, les richesses et les honneurs sont honteux.
  • Un défaut dans un jade blanc s'efface au polissage. Un mot placé mal à propos ne peut se reprendre.
  • Lorsque l'on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ce n'est pas forcément le pot qui est vide.
  • C'est dans la rigueur de l'hiver qu'on voit la qualité du pin, demeuré toujours vigoureux, sans flétrissures.
  • Tuer un homme pour sauver le monde, ce n'est pas agir pour le bien du monde. S'immoler soi-même pour le bien du monde, voilà qui est bien agir.
  • Il est parfois des moissons qui n'arrivent pas à fleurir ; il en est aussi qui après avoir fleuri n'ont pas de grain.
  • Celui qui ranime le passé pour connaître ce qui est nouveau, celui-là est un maître.
  • L'honnête homme remonte sa pente, l'homme vulgaire la descend.
  • L'homme de bien se révèle dans les grandes occasions ; l'homme de peu ne s'accomplira jamais que dans les petites tâches.
  • L'homme de bien cherche en lui-même, l'homme mesquin cherche chez autrui.
  • Un homme habile élève des remparts. Une femme habile détruit des remparts.
  • Confronté à la roche, le ruisseau l'emporte toujours, non par la force mais par la persévérance.
  • Il faut trois ans pour apprendre à parler, et toute une vie pour apprendre à écouter.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • »