• L'absurde absolu pour un humain, c'est de se trouver vivant « sans raison de vivre ».
    Confessions, Ed. Albin Michel
  • La vie n'est que le reflet des couleurs qu'on lui donne. Il appartient à l'homme de savoir cultiver sa vie.
    Confessions, Ed. Albin Michel
  • La vie n'est pas une route qui ne mène nulle part.
    Confessions, Ed. Albin Michel
  • L'uniformité c'est la mort, la diversité c'est la vie.
  • Je suis jaloux de ceux qui vivront et pour qui fleurs et désirs de femmes auront tout leur sens de chair et de sang. Je suis envieux, parce que j'aime trop la vie pour ne pas être égoïste. Que m'importe l'éternité.
    Noces
  • Perdre la vie est peu de chose et j'aurai ce courage quand il le faudra. Mais voir se dissiper le sens de cette vie, disparaître notre raison d'existence, voilà ce qui est insupportable. On ne peut vivre sans raison.
    Caligula
  • Vivre, c'est ne pas se résigner.
    Noces
  • Le sens de la vie est la plus pressante des questions.
  • Plus la vie est exaltante et plus absurde est l'idée de la perdre.
    Le Mythe de Sisyphe, éd. Gallimard
  • La vie est courte et c'est péché de perdre son temps.
    L'Envers et l'Endroit
  • Ma vie n'est rien : ce qui compte, ce sont les raisons de ma vie [...]
    L'État de siège
  • Ce qui m'intéresse, c'est qu'on vive et qu'on meure de ce qu'on aime.
    La Peste, éd. Gallimard
  • Il n'y a pas d'amour de vivre sans désespoir de vivre.
    L'Envers et l'endroit, éd. Gallimard
  • On parle de la douleur de vivre. Mais ce n'est pas vrai, c'est la douleur de ne pas vivre qu'il faut dire.
  • Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu'il y a eu dans la vie. C'est la vie qu'il y a eu dans les années.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • ...
  • 30
  • »