Citations de Albert Camus

Albert Camus
Albert Camus ( - ) est un écrivain, dramaturge, essayiste et philosophe français. Il a aussi été un journaliste militant engagé dans la Résistance et dans les combats moraux de l'après-guerre.

" Les hommes ne savent jamais comment il faut aimer. Rien ne les contente. Tout ce qu'ils savent, c'est rêver. Tandis que nous, nous savons qu'il faut se dépêcher d'aimer, partager le même lit, se donner la main, craindre l'absence. Quand on aime, on ne rêve à rien. "

Le Malentendu

" Je voudrais bien l'an prochain réduire ma vie à l'essentiel, autant que possible, et vous êtes dans cet essentiel. "

Lettre à René Char, 8 juillet 1955

" Trop de gens ont décidé de se passer de la générosité pour pratiquer la charité. "

La Chute, éd. Gallimard

" N'attendez pas le Jugement dernier. Il a lieu tous les jours. "

" Ce monde en lui-même n'est pas raisonnable, c'est tout ce qu'on peut en dire. Mais ce qui est absurde, c'est la confrontation de cet irrationnel et de ce désir éperdu de clarté dont l'appel résonne au plus profond de l'homme. "

Le Mythe de Sisyphe, éd. Gallimard

" La question en France n'est plus aujourd'hui de savoir comment préserver les libertés de la presse. Elle est de chercher comment, en face de la suppression de ces libertés, un journaliste peut rester libre. "

Le Soir-Républicain, article censuré du 25/11/1939

" Seule la musique est à hauteur de la mer. "

" Sans la culture, et la liberté relative qu'elle suppose, la société, même parfaite, n'est qu'une jungle. C'est pourquoi toute création authentique est un don à l'avenir. "

Actuelles II, éd. Gallimard

" Pourquoi faudrait-il aimer rarement pour aimer beaucoup ? "

" On parle de la douleur de vivre. Mais ce n'est pas vrai, c'est la douleur de ne pas vivre qu'il faut dire. "

Vie

" Je m'accuse parfois d'être incapable d'aimer. Peut-être est-ce vrai mais j'ai été capable d'élire quelques êtres et de leur garder, fidèlement, le meilleur de moi, quoi qu'ils fassent. "

Carnets III

" La lassitude est à la fin des actes d'une vie machinale, mais elle inaugure en même temps le mouvement de la conscience. Elle l'éveille et elle provoque la suite. La suite, c'est le retour inconscient dans la chaîne, ou c'est l'éveil définitif. "

Le Mythe de Sisyphe, éd. Gallimard

" Le besoin d'avoir raison est la marque d'un esprit vulgaire. "

" Il n'y a pas d'amour de vivre sans désespoir de vivre. "

L'Envers et l'endroit, éd. Gallimard

Vie

" Ce n'est pas assez de critiquer son temps, il faut encore essayer de lui donner une forme, et un avenir. "

" Ce que je retrouve toujours au long des années, au cœur de mon attitude, le refus de disparaître du monde, de ses joies, de ses plaisirs, de ses souffrances, et ce refus a fait de moi un artiste "

Carnets III (1951-1959)