• Parler de la mort, c'est aussi parler de la vie.
    Confessions, Ed. Albin Michel
  • Plus j'avance en âge et plus je suis convaincu qu'il y a deux choses essentielles dans la vie à ne pas rater : aimer et mourir.
    Confessions, Ed. Albin Michel
  • Personne ne peut mourir en paix s'il n'a pas fait tout ce qu'il faut pour que les autres vivent.
  • La mort est une maladie de l'imagination.
  • L'on ne croit pas réellement à une vie après la mort. Mais, dans l'imagination des survivants, les morts ne cessent jamais de mourir.
    Propos sur le bonheur
  • L'homme naît sans dents, sans cheveux et sans illusions, et il meurt de même, sans cheveux, sans dents et sans illusions.
  • Si jeune que l'on soit, le jour où l'on perd sa mère, on devient vieux tout à coup.
    Le demi-monde (1855)
  • Quand on voit la vie telle que Dieu l'a faite, il n'y a qu'à le remercier d'avoir fait la mort.
    Denise (1885)
  • Le genre de mort, pas plus que le genre de vie, ne doivent être considérés comme punition ou récompense. La rémunération ne peut être de ce monde.
  • Partir, c'est mourir un peu, mais mourir, c'est partir beaucoup.
  • Je me suis toujours demandé si les gauchers passaient l'arme à droite.
  • La coupe de mes jours s'est brisée encore pleine.
    Le poète mourant (1815-1820)
  • La douleur lentement m'entr'ouvre le tombeau : Salut, mon dernier jour ! sois mon jour le plus beau !
    Méditations poétiques (1820)
  • Cadavre : produit fini dont nous sommes la matière première.
    Dictionnaire du Diable
  • [...] la tragédie de la mort est en ceci qu'elle transforme la vie en destin, qu'à partir d'elle rien ne peut plus être compensé.
    L'Espoir, éd. Gallimard
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • ...
  • 18
  • »

Thèmes connexes