Amélie Nothomb, née le 9 juillet 1966, est une romancière belge d'expression française. Depuis son premier roman, « Hygiène de l'assassin », en 1992, elle publie un livre par an. En 1999, elle remporte le Grand prix du roman de l'Académie française pour son roman « Stupeur et Tremblements ». En 2021, elle est lauréate du prix Renaudot pour « Premier sang » (éd. Albin Michel).  En savoir plus avec le site officiel de l'auteure.
  • C'est drôle ce besoin qu'ont les gens d'accuser les autres d'avoir gâché leur existence, alors qu'ils y parviennent si bien eux-mêmes, sans l'aide de quiconque.
  • La volupté élève, quelle qu'en soit la source.
    Les Catilinaires, éd. Livre de Poche
  • La littérature n'est absolument pas une démocratie et heureusement !
  • Il est crucial d'avoir beaucoup lu soi-même pour écrire. Sinon, c'est comme si l'on aimait cuisiner et pas manger ou rédiger des guides de voyages et pas voyager.
    Interview aux Artisans de la Fiction (2017)
  • On n'est jamais si heureux que quand on a trouvé le moyen de se perdre.
  • Il m'arrive de penser que notre unique spécificité individuelle réside en ceci : dis-moi ce qui te dégoûte et je te dirai qui tu es. Nos personnalités sont nulles, nos inclinations plus banales les unes que les autres. Seules nos répulsions parlent vraiment de nous.
    Métaphysique des tubes, éd. Albin Michel
  • Quand Dieu a besoin d'un lieu pour symboliser le bonheur terrestre, il n'opte ni pour l'île déserte, ni pour la plage de sable fin, ni pour le champ de blé mûr, ni pour l'alpage verdoyant ; il élit le jardin.
    Métaphysique des tubes, éd. Albin Michel
  • L'examen de l'édifiant langage d'autrui m'amena à cette conclusion : parler était un acte aussi créateur que destructeur. Il valait mieux faire très attention avec cette invention.
    Métaphysique des tubes, éd. Albin Michel
  • À quoi bon se rappeler ce qui n'est pas lié au plaisir ? Le souvenir est l'un des alliés les plus indispensables de la volupté.
    Métaphysique des tubes, éd. Albin Michel
  • On rencontre dans les salons des gens qui se vantent haut et fort de s'être privés de tel ou tel délice pendant vingt-cinq ans. On rencontre aussi de superbes idiots qui se glorifient de ne jamais écouter de musique, de ne jamais ouvrir un livre ou de ne jamais aller au cinéma. Il y a aussi ceux qui espèrent susciter l'admiration par leur chasteté absolue. Il faut bien qu'ils en tirent vanité : c'est le seul contentement qu'ils auront dans leur vie.
    Métaphysique des tubes, éd. Albin Michel
  • Rien ne passe aussi inaperçu que le Bien, puisque le Bien véritable ne dit pas son nom - s'il le dit, il cesse d'être le Bien, il devient de la propagande.
  • On ne lit pas pour être tranquille, on lit pour être en danger.
  • La vie commence là où commence le regard.
  • Écrire des lettres d'amour tout le monde n'est pas capable de ce prodige.
  • L'amour : c'est une maladie qui rend mauvais. Dès que l'on aime vraiment quelqu'un, on ne peut s'empêcher de lui nuire, même et surtout si l'on veut le rendre heureux.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • »