• Le souvenir commence avec la cicatrice.
    Propos sur l'éducation (1932)
  • Les gens que nous avons aimés ne seront plus jamais où ils étaient, mais ils sont partout où nous sommes.
  • Il n'est pire douleur qu'un souvenir heureux dans les jours de malheur.
    Les premières poésies, Le saule (1831)
  • Dans mon âme rien ne t'efface, ô dernier songe de l'amour !
    Méditations poétiques (1820)
  • On n'invente qu'avec le souvenir.
  • Savoir, c'est se souvenir.
  • Souviens toi que les jours passent sur toute chose, estompe les actions, efface les œuvres et font mourir le souvenir, à l'exception de ce qui fut gravé dans le coeur des hommes par l'amour et qu'ils transmettent de génération en génération.
  • C'est les jeunes qui se souviennent. Les vieux, ils oublient tout.
  • Nous restons vivants tant que quelqu'un se souvient de nous. Alors ... Gardes-moi une petite place dans un coin de ta mémoire.... Ne me laisse pas partir.
  • On ne se souvient pas des jours, on se souvient des instants.
  • La richesse de la vie est faite de souvenirs oubliés.
    Le Métier de vivre (1952)
  • Rompre avec les choses réelles, ce n'est rien. Mais avec les souvenirs !... Le cœur se brise à la séparation des songes.
    Mémoires d'outre-tombe (1848)
  • Le cœur des morts est une boîte à musique. À peine commence-t-on à penser à eux qu'il en sort un air léger et déchirant.
  • Il y a quelque chose qui ne nous quitte jamais : ceux qui nous sont chers, ceux qui nous importent ; quand bien même ils disparaissent, ils ne nous quittent pas.
  • Le somnifère est un tiroir à souvenirs qui s'ouvre dès le réveil, une caisse automatique, cling !, et les souvenirs vous sautent intacts dans la tête, comme si vous n'aviez pas dormi.
    Messieurs les enfants, éd. Gallimard
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • ...
  • 6
  • »

Thèmes connexes